Partagez | 
 

 L'Histoire de: Aizah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: L'Histoire de: Aizah   Lun 4 Fév - 12:55

Il y a de ça longtemps, bien longtemps, un démon Stellaire s'est battu avec une héroïne.

Ce démon à réduit en cendre des villes et des pays entiers a provoqué des pluies d'étoiles filantes, des Armageddon et des cataclysmes.
A cause de ce démon , le pays de Valencia est plat.
Il y a de ça 3 Éternité et demi, il n'y avait que des montagne, des lacs des forets, des déserts, des carrières, des marais, etc, etc, mais à présent, il n'y a que ds plaines à perte de vue (avec quelques forets, 2 3 rivières et peut être une plage en bordure du pays et un marais , peut - être ...)
Mais à présent cela n'est plus qu'un souvenir oublié par l’Éternité.

Le pays de Qadesh et plus particulièrement Vexladesh est en paix.

Car oui, Aizah, actuellement en dernière année de l'université de Vif' Argent (elle à sauté 2 classes grâce à des travaux pratique, car oui, normalement, ont est sensé sortir de l'université de Vif 'Argent à 18 ans) vit à Vexladesh, la grande ville des Kitsune.

Aizah et Ginzah (le fils de la tutrice d'Aizah, actuellement en pleine révisions de ses examens de Magiciens Lunaire) ce promenaient sous le clair de lune de la rue d'Etain (la rue commerçante de Vexladesh) 48h avant leurs examens finaux.

Même en pleine nuit, il y avait un nombre respectable de passant, (meme si ça restait quand très vide par rapport à la journée) des lampions stellaires éclairaient le chemins des gens renforçant considérablement la lumières des étoiles pour qu'elle soient suffisante à éclairée Vexladesh en entier.

- Qu'est-ce que tu comptes faire après l’examen?
La c'est Ginzah qui vient de parler après avoir offert une glace aux noix de Macadam (une friandise Nékomata terriblement délicieuse) a Aizah.

Aizah ne savait plus trop quoi répondre, car ses souvenirs l'assailèrent à ce moment précis:

48H, plus tot , à l'Université de Vif'Argent, devant la porte d'Einklingdling.

Aizah était assise sur l'une des rambarde gothique du chemin (ou plutôt devrais-je dire du grand boulevard désespérément désert) vers Einklingdling.
En train d’attendre le doyen de l'université.
Aizah n'aimait pas cet endroit, car quelque soit la façon dont elle tendait l'oreille , elle n'entendait aucun son, la nuit était omniprésente dans cet endroit et surtout JAMAIS personnes n'y passe.
Le doyen, voyant qu'elle avançait bien dans ses travaux et ses études voulut avoir une conversation privée avec elle.

Elle trouvait ça un peut étrange, mais elle n'en fit rien et accepta tout de même.

Déjà, elle attendit une bonne demi heure après l'heure et quand quelqu'un apparut enfin c'était Richard, le secrétaire (en costume cravate) qui apparut à sa place.
Richard était un humain un peu grisonnant de 40 ans au moins , un peu rêche dans sa manière d’être de parler, et de bouger aussi.

Mais malgré l'austérité manifeste dont il faisait preuve, les 4 années qu'elle passa avec lui lui appris que c'était le genre de personne droite et intègre.

- Veuillez pardonner le doyen mademoiselle....
.... Mais, il, pour des raisons indépendantes de sa volonté ne peut venir vous voir, alors , il m'a charger de vous remettre cette lettre.


Richard s’exécuta.

- Cette lettre ne s'ouvrira que dans 48h, sous un ciel étoilé...

Aizah voulu protester, mais Richard coupa court:

- Moi aussi je trouve inadmissible de laisser un tel courrier à quelqu'un mais le doyen à jurer sur son honneur que c'était votre intérêt et le sien...

Sur ce je vous laisse.


Et Richard Disparut aussi soudainement qu'il ,était apparut.

Aujourd’hui, Vexladesh, devant la marchande de glace de la rue d'Etain

Aizah avait la lettre dans la main, quand elle ce rendit compte que le sceau de l'enveloppe s'était simplement volatilisé!

Aizah ouvrit et lu les quelques mots griffonné à la hâte du doyen:

"Je te promet que je t'accompagnerais moi - même si tu réussit ton examen avec mention. J'ai fait des recherches sur tes parents de mon cotés et la seule chose que j'ai pu trouvé c'est que ta Mère trainait très souvent à la Bibliothèque Magique Royale, sur l'Ile de Lâarm.
C'est le seul indice que j'ai et je suis partit devant."


Atraxar Stellarius, Doyen de Vif 'Argent.

[Que répond-tu à, Ginzah?]

[i]


Dernière édition par Fenrir le Sam 10 Aoû - 8:31, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Lun 4 Fév - 18:14

Aizah aurait aimé avoir le coeur léger pour cette sortie avec Ginzah, mais quoiqu'elle fasse, elle n'y parvenait pas. Néanmoins souriante, comme à son habitude, elle était heureuse de pouvoir passer un petit moment avec lui en dehors de l'école. Ce moment aurait juste pu être plus beau s'il n'y avait pas cette lettre qui l'obnubilé et les examens qui approchaient à grand pas. Retenant un soupir, elle resta à marcher silencieusement à ses côtés, un léger sourire sur les lèvres.
Affichant un sourire encore plus tendre lorsque Ginzah vint lui offrit une glace, elle le remercia d'un chaste baiser sur la joue avant de commencer à la manger. Un frisson de bonheur la parcourut alors, intensifié par le goût de la friandise nekomata. Mais la question qu'il vint lui poser ensuite la contraignit à afficher un air plus sérieux, fermant les yeux l'espace d'un instant où elle repensa à cette lettre. Le fait est que le doyen l'avait fait expressément demandé et n'était pas venu à l'heure du rendez-vous l'avez fortement intrigué au même fait que cette lettre ne serait lisible que 48 heures plus tard sous un ciel étoilé. Pour spécifiquement dans deux jours dans ces conditions là ? Aizah n'en avait pas la moindre idée, quoiqu'il en soit, lorsqu'elle rouvrit les yeux et qu'elle eut idée de sortir l'enveloppe que lui avait remis le secrétaire du doyen, elle pu constater que le sceau avait disparu.
Une anxiété étrange venant s'emparer d'elle, la jeune fille vint ouvrir l'enveloppe avec prudence, en sortant délicatement la lettre qui s'y trouvait. Puis lentement, elle entama sa lecture, prêtant attention à chaque mots rédigés à l'encre noire. Son coeur se mit à battre à tout rompre lorsqu'il fut question de sa mère, gonflé d'espoir de pouvoir peut-être la revoir un jour. Cela faisait si longtemps qu'elle avait disparu qu'Aizah avait peine à se souvenir de son visage, ne revoyant plus qu'un sourire chaleureux sur un visage aux traits floutés. Mais quand bien même elle ne se souvenait pas de son visage, la jeune fille savait qu'elle reconnaîtrait sa mère dès qu'elle la verrait. Pressant alors la feuille de papier contre sa poitrine, elle releva la tête et regarda Ginzah avec détermination.
Je partirais à la poursuite de ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Mar 5 Fév - 11:50

Très Honnêtement, Ginzah appréciait beaucoup le moment qu'ils passaient ensemble malgré les examens approchant.
Cependant Ginzah voyait bien que quelque chose la préoccupait, d’où le fait qu'il ait posé cette question à Aizah.

Quand Aizah lui répondit après avoir lu le courrier stellaire (les courriers qui ne s'ouvrent que durant les nuits étoilés ce nomment ainsi.) il savait qu'elle était mortellement sérieuse, mais il ne pu réprimer un sourire.

Il lui répondit:

- D'accord, ce serait bien si je pouvais t'aider en quoi que ce soit...
Pendant qu'on on est aux déclarations importantes, il faut que je te dise une chose.


Pour le coup c'est Ginzah qui avait l'air mortellement sérieux.

- Je vais te dire ce que je veux faire après les examens, mais avant ça , tu dois me promettre de ne pas te fâcher.

Aizah appréhendait un peu ce qu'il allait dire, car en général, quand il commence comme ça c'est jamais vraiment bon signe.

- Je compte entrer dans le clan de l'Ordre.

- Tu ne ferais pas ça à cause de Diétrich, des fois?

Ginzah rigola franchement, puis ce calma.

- Je jure que non.

Aizah appuya son regard, l'air de dire, "c'est vrai ce mensonge?"

- Bon d'accord, c'est vrai que je n’ai jamais caché que je n’apprécie pas beaucoup Diétrich, mais si j'ai formulé le souhait de te rejoindre au clan de l'Ordre, c'est surtout pour entré au services des "Disparitions".

Cette fois, Aizah savait que c'était la vérité.

Pour ceux qui ne saurait pas ce qu'est le clan de l'Ordre, ce n'est rien de moins que l'un des 7 clans majeurs de Sierra. C'est un peu équivalent de la Police à Delphina.

Les 7 clans Majeurs son:

Le Clan de l'Ordre
Le Clan du Chaos
Le Clans des Plaines
Le Clan des Cimes
Le Clan des Rêves
Le Clan du Néant et
Le Clan Stukihime, que ces membres surnomment affectueusement "le Clan aux Rêves d'Argent"

Bon maintenant que vous savez, nous pouvons reprendre.

Tu sais que si fais ça tu nous verra, Dietrich et moi vraiment souvent?

- Meme si je sais que vous estes le meilleur duo de Chasseur de prime de Vexladesh, Je tacherais d'oublier sa présence le plus souvent possible^^.

Répondit Ginzah avec un sourire un peu moqueur.

[Que répond - tu à Ginzah?]
[PS: Si tu veux savoir à quoi ressemble Dietrich, tu peux consulter tes souvenirs, en fait à chaque fois que quelqu'un parle d'une chose que tu ne connais pas mais que Aizah est sensée connaitre, tu peux essayer de consulter tes souvenirs, il suffit juste que tu le marques entre crochets.]


Dernière édition par Fenrir le Sam 16 Mar - 4:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Mer 6 Fév - 14:13

Aizah écoutait avec attention les paroles de Ginzah, mangeant par moment un bout de sa glace avec un petit sourire heureux. C'était si délicieux qu'elle ne pouvait être que ravie qu'il lui en ait offert un cornet. Mais le moment était sérieux et elle ne laissa pas son esprit divaguer, portant toute son attention sur cet homme à ses côtés. Apprendre qu'il voulait rejoindre le Clan de l'Ordre fut une grand surprise, mais elle n'en laissa rien paraître, reprenant un air sérieux.
Tu ne ferais pas ça à cause de Diétrich, des fois ?
Et malgré la réponse de Ginzah, elle ne restait pas convaincu, elle était certaine que cela avait à voir avec Dietrich, d'une manière ou d'une autre. Néanmoins, elle était convaincu de sa sincérité quant à la suite de ses propos.
Tu sais que si fais ça, tu nous verras, Dietrich et moi vraiment souvent ?
Ginzah semblait bien en être conscient, et il ne fut pas sans lui rappeler qu'elle faisait un très bon duo avec Dietrich. Fermant d'ailleurs un instant les yeux, elle pouvait se remémorer le jour où elle l'avait rencontré la première fois et lorsqu'ils décidèrent de former ce duo de chasseur de prime.
[Consultation des Souvenirs]
Un petit sourire sur les lèvres, elle redressa ensuite la tête et regarda Ginzah droit dans les yeux.
Et tu comptes faire quoi une fois que tu auras intégré l'Ordre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Jeu 7 Fév - 14:54

Derrière les paupières ce trouve le monde des souvenirs et des rêves.

Aizah avait fermer les yeux a peine 3 seconde, mais dans le monde des souvenirs, une éternité peut passé en une seconde, de la même manière qu'une seconde peut paraitre une éternité.

Il y a 4 ans, Lac de Vif'Argent, sur le ponton du Lac.

Aizah venait de devenir chasseuse de prime pour payer ses études.
L'examinateur (et instructeur) qu'elle avait eut n'avait presque rien eut à dire sur la manière dont elle tenait son arc et tout les chose en rapport avec l'Archerie (stellaire ou non en général) car Aizah (en tout cas , quand elle tient un arc) avait toujours eut l'impression que c'était l'arc qui lui disait comment l'utilisé et pas l'inverse.

Mais bon, la je m'égare.

Tout ça pour dire que pour devenir chasseuse de prime sans passé par l’examen annuel de novembre, il faut passer par la "clause grand père", c'est à dire qu'un chasseur de prime vétéran doit vous parrainer durant une année entière et si à la fin de l'année, il vous juge apte, il va voir l'examinateur de cet année-la et vous recommande en jurant sur son honneur.

Si l'examinateur n'est pas satisfait de la recommandation, il peut vous défier, vous ET votre parrain.

Bon alors évidemment rien de tout ça n'est arriver pour Aizah, elle a passer son année assez tranquillement avec Diétrich et à la fin de l'année, Dietrich l'a fait passer. Le fait que Dietrich n’acceptait aucun élève, mais que sa femme (l'un des professeurs d'Archerie d'Aizah, Madame Kisaragi, une Inugami Arbalétrière (et franche comme son mari en fait...) qu'ils ont réussit à capturer des criminels de rang B à eux 2. (La capture de Criminel de ce rang vous assure la première page des journaux) et que l’examinateur avait l'air de beaucoup respecter Diétrich...

Bon disons que c'est si elle n'était pas passé qui aurait été étrange, n'est-ce pas?

Mais bon, dans tout ça, je me suis mit à digressé et c'est pô bien ^^...

Donc, nous somme donc sur le ponton de Vif'Argent, et Madame Kisaragi avait demanedr à Aizah de l'attendre sur le ponton.

Elle était un peu nerveuse, mais Madame Kisaragi, lui avait assuré que si elle réussissait une " clause grand Père" en archerie durant des études d'Archerie, elle serait capables de sauté des classes.

Et pendant qu'elle attendait elle entendait des éclat sde voix au loins depuis la rue d'a coté.


- " Mais comment tu peux me demander de prendre une de tes élèves?! Les bras bras casé que très collègues m’ont envoyé ne t'a pas suffit ?!!"

- "Ceux - la, étaient envoyé par les autres , justement, je te jure que si c'est moi qui te l'envoi , c'est qu'elle elle est spéciale!"

- Quand je dis non , c'est non!!! Et puis , si elle est si spéciale que ça, tu devra me trainer par les oreilles!!!

- Et ben fallait le dire...

Aizah entendis des explosions, des colonnes de pierres tomber depuis le ciel et ce thème:



Après un petit moment de silence, Aizah vit Madame Kisaragi revenir en trainant son mari par son écharpe (lequel avait l'air de franchement bouder)

Madame Kisaragi,..., comment dire est une Inugami au pelage brun et au yeux ambre, élégante et belle, mais aussi terriblement redoutable.

Ce jour - la elle avait un haut blanc avec un petit veston avec un chapeau un peu bobo et une jean bleu ciel sur lequel elle à collé quelques talismans noirs ayant le kanji de la lune avec des sandales romaines.

Tandis que Dietrich, un Inugami gris au yeux jaune avait un veston en cuir d'ours noir avec un longe écharpe noire autour du coup, torse nu en dessous, avec un paréo noir ayant énormément de motifs attaché autour du ventre, un jean en noir (un peu usé) et des tongs noire.

Les détails qu'ils avaient tout les 2 sur eux était la fameuse bague de mariage en Onyx, l'Arbalète rouge qu'ils portaient tout les 2 dans leurs dos et le fait qu'ils portaient tout les 2 des lunette à monture bleu marine.

- Aizah - chan...
Dis Madame Kisaragi essoufflée, je te présente, ma tête de mule de mari, Diétrich Kisaragi, ton parrain pour ta clause "grand père".

Dietrich, ce releva (il devait bien faire 1m90, c'est à dire juste 10 cm de plus que sa femme) et Aizah ce souviendra toujours qu'il avait eut le temps de mettre 2 pansements en croix, le temps que sa femme parles et le fait que son écharpe était un peu roussie sur un couté et déchirée par l'autre) et regarda Aizah dans les yeux durant 30 seconde, Aizah ne sut jamais pourquoi, mais elle soutint son regard sans cillé un seul instant et à un moment lui pris le menton entre ses doigts, juste parce qu'elle en avait envie.

Et la, Dietrich fut pris d'un gros fou rire.
Et fini par lâcher:

- Ok, Hélène, t'avais raison, c'te gamine est spéciale. ^^!

Et c'est durant les très nombreuses discussions qu'ils eurent après ça qu'Aizah su par exemple que Hélène et Diétrich avaient eut une fille ensemble du nom d' Irèna qu'ils n'avaient plus vu depuis un moment...

D’où le fait qu'il l'appelle toujours gamine (car, pour lui, toutes les filles plus jeune que sa filles sont des gamines>
Et finalement , après l'anée de parrainage, quand Diétrich l'avait fait passé, il l'avait invité à boire un verre avec sa femme et à la fin de la soirée, Dietrich dit ceci à Aizah:

- Hmmmm... Gamine, je voudrais te dire un truc.

- Oui, quoi?

-Dis, est-ce que ça te dirais de.... faire équipe avec moi?

- Mais par Fenrir, qu'est-ce que tu dis? Minauda Hélène avec un grand sourire;
C'est pas toi qui disait "y'a pas moyen qu'on me mette un coéquiper dans les pattes, dans le boulot , vaut mieux être seul que mal accompagné!", Hein!?


Dietrich fit quelque chose qu'il n'avait plus fait depuis des lustres: il rougit en regardant ailleurs et lâcha:

- Bah quoi, y'a quel idiots qui change pas d'avis, non?

Hélène et Aizah ce mirent à rire au éclats, et Aizah ce souvint que le reste de la soirée fut excellent et devint même mieux après l'arriver des collègues (de Dietrich, d'Aizah et meme quelques amis d'Héléna et pour finir, Ginzah, qui était venus avec un Arc de Feu pour l'occasion...

Aujourd'huit

Aizah rouvrit les yeux avec un sourire bref au lèvres et , tout en regardant regardant Ginzah dans les yeux, lui demanda:

Et tu comptes faire quoi une fois que tu auras intégré l'Ordre ?

Ce à quoi Ginzah répondit tout de go:

- Entrer dans le service des "Disparitions".

[Réponse?]


Dernière édition par Fenrir le Dim 17 Mar - 4:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Jeu 14 Fév - 11:45

Aizah sentait ce flot de souvenir revenir à elle et la rendre nostalgique. En ce remémorant ce passage de sa vie, elle n'avait pas pu s'empêcher d'esquisser un sourire, tendre et amusé à la fois. Finissant sa glace, elle leva les yeux vers Ginzah avant de finir par s'approcher de lui, prenant délicatement ses mains dans les siennes.
Ce n'est pas ce que je te demandais, gros bêta, j'ai bien entendu la première fois. Je te demande juste, quand tu seras dans ce service, qu'est-ce que tu y feras ? Tu as déjà un idée pour ton futur à long terme ?
Plongeant son regard dans le sien, Aizah ne détacha pas ses yeux de lui tout le temps où elle vint parler, serrant tendrement ses mains dans les siennes. Affichant un doux sourire, elle finit par briser la distance qui les séparait encore pour venir se blottir tout contre, posant sa tête contre son épaule en fermant lentement les yeux. Il n'y avait pas d'autre endroit que dans les bras de Ginzah où elle se sentait heureuse et en sécurité.
Je ne veux pas que tu fasses cela juste parce que j'aimerais retrouver mes parents disparus, il faut que tu choisisses ta propre voix. Je suis grande et débrouillarde tu sais ? Ne te force pas à faire cela si tu n'en a pas réellement envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Jeu 14 Fév - 14:24

Ginzah lui fit un tendre baiser sur le front et pris délicatement son menton entre ses doigts et lui dit, tout en la regardant en plongeant son regard dans les yeux les yeux flamboyant.

- Mais j'en ais réellement envie.
C'est vrai qu'au début je l'avais fait surtout par empathie envers toi, mais je pense aussi à toutes les autres personnes qui on perdues leurs proches, si je veux entre dans le clan de l'Ordre, c'est surtout pour pouvoir aider mon prochain du mieux que je peux.


Et c'est alors qu'une pluie d'étoile apparue dans le ciel, pour le bonheur de chacun, tout les habitants de Vexladesh et plus particulièrement les couples de la ville regardèrent les étoiles filantes avec espoir et c'est alors que Ginzah formule ce souhait à haute voix:

-J'espère vraiment que je puisse faire l'examen avec toi cette année, ça aurait été vraiment cool.^^

Aizah approuva d'un sourire et juste au moment ou elle s'émerveillait du spectacle des étoiles filantes parcourant le ciel de Vexladesh, Ginzah lui donna un baiser digne des plus grands films d' Hollywood.

Et pile au moments ou le baiser ce termina, Aizah ferma les yeux, comme pour imprimer ce moment de félicité dans sa mémoire et dis:

- Moi aussi, j’aimerais que ça arrive...

Et elle rouvrit les yeux vers le ciel parcouru d'étoiles filantes, comme si Orion lui même était en train de bénir tout les couples de Vexladesh...

Pendant ce temps, à la bordure du Lac de l’Éternité.

Le Garçon au Manteau blanc, Orion, le Dieu des Kitsune et des étoiles et Fenrir était en train de prendre un thé tranquillement.



Orion avait ses 9 queues qui trainait nonchalamment derrière lui tandis qu'il avait une simple chemise étoilé (c'est a dire décoré avec l'éclat de vrai étoiles)
ouverte sur son torse en bermuda et en tong, tandis que Fenrir était simplement pieds nu en Jean noir trou et torse nu.

Ils discutaient de choses et d'autres quand soudains des étoiles filantes commencèrent à parcourir le ciel.

- Ha! Une pluie de souhaits! S'exclama le garçon.

Oui, car il faut que vous sachiez une chose, les étoiles filantes permettent d'exaucer un souhait (peut-être), mais tout les souhaits (qui, pour le coup , ressemblent à des étoiles filantes) survolent le lac de l'éternité pour échouer sur l'un des Saptasagara.

Fenrir avait l'air de trouver cela vraiment joli et c'est la que le garçon remarqua un souhait qui brillait légèrement plus fort que les autre, en fait c'était juste un souhait rose sombre et un souhait noir qui s'était superposés.

- Celui-la à l'air intéressant, non?

- Oui.

Orion, tout en répondant, avait attirer les souhaits dans sa mains.

- C'est quoi comme souhait?

Orion tandis les souhaits à Fenrir tout en répondant au garçon:

-Je sais que ce sont des souhaits amoureux, mais quand à savoir le sujet précis c'est à Fen que tu va devoir demander.

- Alors?

Fenrir avait fermer les yeux en passant sa main sur l'une de ses oreilles, tandis que l'autre tenait toujours les souhaits. Et quand ses yeux furent de nouveaux ouvert, il répondit ceci au garçon:

- Ils veulent simplement passer leurs exam's ensemble.


- Tu peux exaucer ça?

- Évidemment.

Le garçon eut un petit sourire et ce corrigeât:

- Excuse - moi Orion, mais je sais que tu peux exaucer ce genre de souhait, c'est à Fen que je parlais.

- Ha?!

- Oui, après tout tu est en train d'essayer de changer ta vertu, non?

Alors pour ceux qui ne comprendrais pas le sens de la question du garçon, il faut que je vous explique la différence entre les vertus et les miracles.
Toutes les divinités peuvent exécuter des miracles, c'est le genre de pouvoirs qui va avec le titre, comme le don d'ubiquité et la faculté d'entendre les prières.
Mais cependant aucun Dieux ne peut faire de miracle qui n'a rien a voir avec sa vertu.

La Vertu est en quelque sorte "l'Effet" du Dieu.
Par exemple la vertu d'un Dieu du Métal est le Métal, justement (je sais ça avait l'air évident...) mais ça veux dire qu'un Dieu du métal ne pourrais pas faire de miracle en rapport avec le soleil par exemple.
Il y a beaucoup de moyens et de méthode pour changer sa vertu, mais j'en parlerais une autre fois si le sujet s'y prête.

- Heu.. Ouais.

- Bah pour savoir si tes efforts au journal de Martha ont payés, tu peux essayer de faire un Miracle, non?

- Mais je n'ai jamais fait de Miracle Amoureux...

- Tu veux que je te montre comment faire?

- Ouais, Oui!!
Fen avait répondu un peu fort, mais c'est surtout parce qu'il était complètement nerveux et qu'il était en train de devenir aussi rouge qu'une pivoine.

- Ok, alors, - A ce moment , Orion passa derrière Fenrir et mit sa main dans la sienne (c'était la main qui tenait les souhaits) - concentre tes éons vers les souhaits et essaye de les convertir en énergie pour les transformer en faits...

Orion, ce colla un peu plus à Fen et tourna le regard vers l’expression de Fen et su à cet instant précis que Fen n'avait strictement rien compris à ce qu'il venait de dire.

Ne ce décourageant pas, il décida de reformuler avec patiente.

- Imprime ta force dans ces souhaits, comme si tu voulais leurs donner assez de puissance pour donner une beigne au destin.

- Ah ok, la j'ai compris!

Et la, Fenrir commença à concentrer une quantités phénoménale d’énergie, mais Orion, sentant que Fenrir aurait peut-être un peu de mal, décida de le motivé un peu:

- Si tu réussi, tu aura une RE-COM-PENSE... I love you

A ce moment précis des flammes rouge passion apparurent dans les yeux de Fenrir.

- Sérieux?! J'veux dire c'est bien c'que j'pense?!

- Oui, c'est exactement ce que tu penses.
Répondit Orion en lui faisant un bison sur la joue.

Fenrir ne pouvais décemment pas rougir plus que ça, ou sinon, il serait devenu un phare.

Et donc, Fenrir réussit son miracle en 2 temps 3 mouvements, les cristallisa en étoles et les jeta vers le ciel.

Les souhaits brillèrent d'un coups et c'est ainsi que 2 nouvelles étoiles naquirent.

Fenrir regarda son oeuvre les larmes au yeux et ce tourna vers le garçon:

- J'y crois pas!!! J'ai fait un Miracle! J'ai fait un Miracle! Alors qu'est-ce t'en dit Léo?!

- Oui, c'est incontestablement, un miracle, félicitation^^.
*Surtout que tu avais 1 chance sur 17 111 988 d'y arriver.

Fenrir était exciter comme une puce et ce mit à tourner partout avant de s' étaler sur le ponton du Lac en riant comme un gamin.
Puis il ce releva et serra Orion dans ses bras en le remerciant.

Léo ce mit à Penser:
*Halala, c'est trop cramé qu'il l'aime, il est juste mignon quand il est amoureux.

Au même moment, Orion pensait:
*Il est juste adorable^^...

Fenrir, pris d'une envie soudaine, pris Orion dans ses bras comme une mariée et s'apprêta à sauter autre part, quand Orion le stoppa au dernier moment.

Fenrir resta attendre Orion au bord du Ponton tandis qu'Orion et Léo discutaient sur l'herbe.

- Tu es sur que tu veux rester seul, spécialement CE soir?

- Ne t'en fait pas, je suis un peu triste du Départ de Francesca, mais je m'en remettrais.

- Ou est Ricardo?

- Il à décider de rester avec Francesca pour l'aidée.

- Tu te retrouve seul?

- Mais , non! Lincio passe me voir de temps en temps.

- Mais il est trop occupé avec les Kishins...

- Je m'occupes de quelqu'un en ce moment...

- La petite Kitsune qui vient d’arriver? Elle est intéressante?

- Oui, et à plus d'un titre^^.

- Bah ben tant mieux si tu t'occupes!

Orion serra Léo dans ses bras un petit moment, puis rejoignit Fenrir sur le Ponton.

Juste avant de partir, Fenrir, lui hurla depuis le ponton:

- Tu voudrais pas faire une partie à 3? C'est un bon moyen de chasser la tristesse, tu sais?

Léo rigola un peu.

- Merci, mais non merci j'suis pas d'humeur^^.

-Ok, comme tu veux^^! On ce voit demain!

Et Fenrir sauta vers les cieux avec Orion dans les bras.

- Ok, on ce voit demain...
Murmura -t- il un peu pour lui même.

A ce moment précis, Léo sortit un livre noir de sous son manteau et le regarda avec nostalgie.

Il s’allongeât sur l'herbe en regardant les vœux filants et eut une petite larme à l’œil.

Il regarda sur le coté et la ou une jeune fille noire ayant de longue et fines tresse et au yeux ambres devait normalement ce trouver, il y avait personnes.

Il regarda de l'autre cote à la ou aurait du ce trouver un garçon latino aux yeux et aux cheveux noirs qui lui descendait au épaules avec des bagues blanches à chaque doigts, il n'y avait personnes.

Léo ferma les yeux en serrant le livre contre lui et finit par s'endormir sous le ciel étoilé en souhaitant de toutes ses forces qu'il trouverait le moyen de les ramener près de lui, un jour...

Le lendemain à Vexladesh...

La soirée d'hier s'était extrêmement bien passée, Aizah et Ginzah avaient pris le petit Déjeuner que la mère de Ginzakh leurs avait fait et partirent chacun de leurs coté vers leurs examens respectifs.

Aizah ce retrouvait donc seule à attendre à l'extérieur de la Ville.

Au bout d'un moment, (30Min) un Dragon sortit de derrière un nuage et fonça vers Aizah.

Aizah aurait éventuellement eut peur, si elle n'avait pas déjà ce dragon des dizaines et des dizaines de fois.

C'était Raspoutine, le Dragon - Nuage longiligne de Dietrich.

Il ce posa doucement devant la jeune Femme et c'est la que Dietrich lui lâcha:

- Alors gamine, qu'est-ce tu fait de beau ces jours-ci?

- Tu veux dire a part l'examen d’aujourd’hui?

- Ha part ça, oui!^^

Aizah alla à la Rencontre de Diétrich et Raspoutine, elle gratta le Dragon derrière ses cornes, ce qui apparemment lui faisait énormément plaisir, Raspoutine, prit Aizah et la mit sur son dos Derrière Diétrich.

Ils s'envolèrent tout les trois dans le Ciel du Qadesh, le vent dans les cheveux et les bâtiments au loin qui commencent à devenir aussi petits que des fourmis, c'est dans ces moments-la qu' Aizah comprenait les Céruléennes qui passent leurs journées a voler.

Le ceour de la jeune fille ce mit à battre au fur et a mesure qu'ils s'élevaient dans le ciel:



- En fait j'ai un truc à te dire: J'ai demandé à toutes mes connaissances chasseurs de prime pour tes parents, comme tu l'avais déjà fait remarquer, n'étant pas des criminels, ce serait assez dur pour eux de trouver des infos à leurs propos, et franchement , je ne m'attendais pas à un résultat aussi vite.
Bon, bref, en clair, Un gars de Laarm à dit qu'il ce souvient avoir vu tes parents traîner devant la
Bibliothèque Magique Royale, mais, il..., herm ...

- Il ne ce souvient pas les avoir vu sortir, c'est ça?

-Oui....

[Qu'est-ce que tu répond à ça?]


Dernière édition par Fenrir le Mar 19 Mar - 9:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Sam 16 Mar - 13:10

Aizah n'avait pas pu s'empêcher d'esquisser un petit sourire en coin quand elle vit le dragon de son mentor descendre du ciel pour se poser juste devant elle. Appréciant l'animal, sans crainte, elle était même venue près de lui pour lui faire quelques grattouilles derrière ses cornes, chose que le dragon appréciait énormément. Sa réaction fit d'ailleurs sourire un peu plus encore la jeune fille et elle s'agrippa un instant à l'animal, le temps qu'il vienne la déposer juste derrière son maître. Là, elle passa ses bras autour de Dietrich et se colle à son dos pour le temps du vol, fermant les yeux en sentant le vent s'engouffrer dans sa longue chevelure couleur neige.
Mais Aizah n'eut pas le loisir de laisser ses pensées divaguer trop loin en profitant de cet instant de bonheur. Dès que son mentor vint parler à nouveau, elle lui prêta une oreille attentive et sérieuse, son visage devenant lui aussi plus grave dans son expression. Son coeur se mit à battre plus fort dès la seconde qui suivit la mention de ses parents et anxieuse, elle enregistra ce que Dietrich venait de dire.
Il ne se souvient pas les avoir vu sortir, c'est ça ? dit-elle, sachant d'avance la réponse qu'elle appréhender venir.
Oui.
Son coeur manqua alors un battement. Celui-ci ne manqua pas de lui crier de demander à son mentor de l'amener immédiatement à la Bibliothèque Magique Royale, mais sa raison lui disait qu'elle avait d'abord un examen à passer. Pinçant ses lèvres, un long silence plana durant lequel Aizah ne savait pas quoi faire, enlisée dans ce dilemme difficile. Elle mourrait d'envie de se rendre immédiatement sur place pour chercher ses parents, mais dans un même temps s'ils n'étaient pas ressortis depuis longtemps de cette bibliothèque, ce n'était pas quelques heures de plus qui allait changer quelque chose...
De... Dès que j'ai fini mon examen, viens me chercher et emmène moi là-bas s'il te plaît !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Sam 16 Mar - 18:07

Quelque part à Martha...

Léo était venu rendre visite à Fenrir à l'Echo de Martha, il était venue avec des Steak d'Ours Noir qu'Orion lui avait préparé, celui-ci était totalement mortifier de ne pas pouvoir venir lui-même, mais il devait règler une affaire urgente avec son Kishin.
Aussi il demanda à Léo de le faire à sa place.

D'Ou la présence de l'un des membres du conseil des 1 000 Destins dans les locaux du journal le plus lu de Martha.

Il alla à l’accueil, demanda ou ce trouvait "le courrier du Coeur - de - Loup" (C'est le nom de sa rubrique) et après avoir obtenu son renseignement alla droit vers le "bureau" de Fenrir.

Léo met toujours des Guillemet en parlant du lieu de travail de Fenrir par ce qu'il tellement en désordre que ça en devenait artistique.

Léo, donc, entra dans le bureau de Fenrir, il y avait des piles de lettres qui traînait de-ci de-la un peu partout, il y avait des des plumes d'oies, de l'encre noir et rouge sur le bureau et des pigeons voyageur à la fenêtre.

Cette même fenêtre laissait passer la lumière du matin, éclairait abondamment le bureau de Fen.

Léo avait arrêter de ce demander comment Fenrir faisait pour répondre physiquement à tout le monde, il ce disait que Fen avait du utiliser un astuce bien a lui.

Il avait remarquer, qu’aujourd’hui, Fen avait sa forme humaine, un jeune homme au yeux rouge et au cheveux noir charbon, qui était fin tout en étant bien bâtit (oui , c'est possible) habiller avec un tee shirt noir à manche longue ayant un col en V, un jean noir un peu usé au Nv des genoux, des Sandales noire et 2 ceintures en écailles de léviathan.

- Ah! Léo! T'es venu comme promis! ^^
Fenrir regarda derrière Léo plein d'espoir et fut un peu déçu de ne voir personne arriver.

- Orion n'est pas la, il est partit rendre une sentence avec son Kishin.

- Ha. Bha ok.
Dit-il en prenant les Steak des mains de Léo et en revenant s’asseoir derrière son bureau tout en dégageant une chaise pour lui.

- En fait,...

- Oui?

- Je reviens de chez Vél, ... et elle est dans tout ses états.
Fenrir s'arreta net.

- Qu'est-ce qu'elle à dit?

- En gros, elle dit qu'elle ne fera pas sanction contre toi, mais elle est quand même déçue que tu ne lui ait rien dit pour Karsaib...
Et donc tu sera juste obliger de faire ce que ton nouveau statut implique.


- Quoi?

- Et bien, comme tu sais, les Héros ne peuvent pas avoir de temple, ni avoir de Deva, donc, tu dois renvoyer tout tes Devas, détruire toi même tes Temples et déménager au Lac de l’Éternité.

- ...
Fenrir eut une expression grave à ce moment - la car il savait que déménager sur le Lac de l’Éternité signifiait changer de plan et n'ayant pas de moyen de ce déplacer entre les plans (bah en tout cas pas sans utiliser d'Eons et entendons - nous bien, les siens ne sont pas illimités!), ça voudrait dire qu'il serait séparer de ses amis , de sa famille et de ceux qu'il aime et aussi qu'il serait obliger de quitter son boulot au courrier du coeur.

- *Halala... La tête qu'il fait... J'peux vraiment pas le laisser comme ça, je comptait utiliser ça pour moi , mais, bon, ....

- Hey, fait pas c'te tête! En consultant les lois divines j'ai remarquer qu'il y avait un moyen pour que tu ne soit pas obliger de déménager et tout le tutti.

- Ha, oui, quoi?!
Fenrir était tout bonnement suspendu au lèvres de Léo.

Tout ceux qui arrive à savoir le (les) nom(s) de la Dernière Chimère de Sierra peuvent obtenir un souhait de sa part.

- Oui, et?

- Va voir Aizah et propose lui de devenir sa mini chimère.

Fenrir n'aurait pas eut une expression différente s'il avait poussé une deuxième tête à Léo.

- Y'a un truc qui ne vas pas avec ton plan: Qu'est-ce que tu fais si Aizah décide de prendre le voeu pour elle? J'veux dire, elle ne me connait ni en Noir, ni en Blanc et je me pointerais la bouche en coeur pour lui demander de faire un pèlerinage pour mes beaux yeux?
Y'a Pas moyen, Elle va juste m'envoyer paître!


- Depuis, le temps que tu me connais, tu ne sais pas que je ne fais QUE des plans alambiquer?
Et... c'est la que j'interviens!



Léo sortit une feuille noire, ce piqua le doigt pour faire sortit son sang et écrivit sur la feuille:


Mononobe No Ginzah.

Et il continua ainsi:

- Dit lui qu'un Kishin qui est aussi un des maître des 9 Enfers sortira spécialement de Néphista pour prendre la vie de celui qu'elle aime.

- Attend, Léo, c'est dégueulasse! Hier même je les ais bénit et tu me demande de les tuer!?Après ça, c'est sur qu'elle ne m'aidera pas!

- Tu m'a mal compris, le Kishin en question, c'est pas toi, c'est "Lui", dit -il en montrant le nom de l'Exécutant, c'est moi qui ais signé l'arrêt de mort, pas toi et le méchant de l'histoire ce sera moi, pas toi.

Fenrir vis que Léo avais juste mit le titre de l'Exécutant:

" Les Ténèbres de l'Innocence"

Fenrir regarda Léo droit dans les yeux et versa une petite larme.
Il ce leva, s'assit sur les genoux de Léo et l'embrassa.

- Bah!! KESKETUFAIS!? S'exclama Léo

- Je te remercie.
Léo était complètement décontenancer.
Tu te rend compte que tu as beau être un Héro tu es en train de défier Vélusalem juste pour moi?

- Oui, je sais, mais j'avais fait attention a ceux que j'aimes un peux plus comme maintenant... Francesca et Ricardo n'aurait pas eut besoin de partir...

- ... Que tu AIMES?

- Bah, oui, t'es un ami cher, tu sais! Et puis, l'amitié est aussi une forme d'amour, non?!
La voix de Léo avait monté d'une octave de trop, mais ce n'était pas important.
Fenrir venait de ce rendre compte de quelque chose concernant Léo, de quelque chose d'important à ses yeux et qu'il croyait que seul Orion pouvait faire...

- Tu sais, au début, j'arrivais pas du tout à comprendre tes actions et tes motivations, mais maintenant que j'te connais un peu mieux, il l'embrassa de nouveau, t'a un coeur en or et tu me fait penser à Orion quand il avait ton age^^!

Fenrir ce leva des genoux de Léo.

En fait, l’arrêt de mort, c'est pour quand?

- Dans une semaine.

- Houlala, bon ben j'y vais de suit alors!

- Hey! Mais je ne t'ais pas dit ou elle va!

- Inutile, je l'ai bénie une fois et j'ais l'odeur de ses désirs dans le nez, même si elle devait être au fond du Saptasagara, je la retrouverais facilement!

Fenrir, leva le doigt en l'air pour juger de la direction du vent, leva le nez en l'air hors de la fenêtre, puis sauta.

Quand Léo s'était lever pour le voir partir dans les cieux, il vit qu'en prenant appuis sur un bâtiment pour changer de direction, Fenrir avait casser le bâtiment.

Léo, un peu perdu dans ses pensées, regarda Fenrir devenir un tout petit point noir vers l'Horizon...

Et croisa les doigts.

Au même instant, dans le ciel du Qadesh

— De... Dès que j'ai fini mon examen, viens me chercher et emmène moi là-bas s'il te plaît !


- J'aurais même pas penser faire aut'chose que ça! C'est Ok!

Apparemment Aizah avait eut l'air soulager par la réponse de Dietrich, mais celui-ci avait toujours le regard grave, elle allait lui demander qu'est-ce qui n'allait pas, mais celui-ci continua:

- Mais, il y a un problème, tu vois, la Bibliothèque Magique Royale ne laisse pas entrer les Chasseurs de Primes à cause d'une connerie de malédiction.

- Ha!!? Mais pourquoi?!! S'exclama Aizah.

- Parce que Mon...

Aizah n'eut pas le temps d'entendre la suite de la phrase de Dietrich, car un H.V.N.I (Humain Volant Non Identifié) avait débarque de nulle part, en plein ciel pour shooter Raspoutine [One Shot] et dans un mouvement aérien fit un tour sur lui même en l'air et asséna un violent coup derrière la nuque de Dietrich [OverKill !]

Ce qui fait que Aizah, Dietrich, Raspoutine et l'humain inconnu au yeux rouge s'étaient mit à tomber en chute libre!

???: Salut, moi c'est Fenrir, mais tu peux m’appeler Fen...
Jeune fille, je suis venu pour te proposer un défi: Je vais capturer ton maître et son dragon et tu as exactement 1 Heure pour nous trouver dans le Pandémonium, si tu réussis je te fait devenir invocatrice immédiatement, je deviendrais ta mini - chimère et je te fais arriver à ton examen à l'heure pile.
Tu peux refuser, mais nous atteindrons le sol dans 7 secondes.
Que choisit-tu?


Aizah ne prit même pas la peine de faire semblant de réfléchir.

- OUI!

Fenrir ferma les yeux 1 seconde, puis les rouvrit, et c'est alors qu'il ce mit à briller d'une lueur rouge et qu'il griffa l'air pour ouvrir une brèche dimensionnelle , et tout juste au moment ils s'engouffrèrent dedans il regarda Aizah droit dans les yeux et lui dit:

- Alors, Bonne Chance...

Et c'est à ce moment qu'Aizah s'évanouit.

Quand Aizah ce réveilla, elle eut à peine le temps de d'apercevoir l'inconnu transporter Dietrich et Raspoutine sur son dos avant de s'évanouir a nouveau.

Quand elle ce réveilla enfin, elle était seule et le paysage autour d'elle n'était vraiment fait pour rassurer.



Apparemment, il faisait nuit et c'était la pleine lune, elle était sur une route, elle même sur une grande colline bordée de Cerisiers au fleurs bleues décoré avec des lanternes funéraire dont la lumière était aussi pale et bleuâtre que la lune de ce monde, on pouvait voir des squelettes pendus aux branches de certains cerisiers, ça plus les âmes et les papillons nécrophage qui traînaient dans le coins, c'était, à la fois très beau, mais aussi terriblement lugubre.

N'oubliez pas que notre héroïne était sur une colline, car dans le paysage au loin, celui qu'on voyait a travers les Cerisiers et la brise transportant les feuilles et les pétales bleus, l'on pouvait voir quelque chose qui ressemblait énormément à une ville qui entourait un palais entourer de lave, même de la ou elle était, Aizah voyait des monstres colossaux qui avaient l'air de nager dedans...

Elle regarda derrière elle et il n'y avait rien d'autre q'une longue route qui descendait de la colline, elle regarda devant elle et elle ne vit qu'une longue route qui montait vers le sommet de la colline...

*C'est pas vrai... Pensa - t- elle.

Elle regarda un peu mieux et vit des corbeaux bicéphale, et des fantômes de femmes au dent noires la regarder fixement...

*Cette endroit ressemble à l'idée qu'on ce ferait de Néphista...
Et ces femmes et ces... Corbeaux(?) me regardent de travers.


Une douzaines des femmes commencèrent à sauter de leurs branches et à flotter très lentement vers Aizah...

Qui poussa un gros soupirs, l'air de dire "C'est officiel: La journée à a peine commencé et est POURRIE!"

Fin du Chapitre 0

[Tu as le choix entre
*Courir vers le haut de la colline
*Courir vers le bas de la colline
* Affronter les femmes - fantômes aux dent noires]

[Que fait-tu?]


Dernière édition par Fenrir le Lun 18 Mar - 4:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Dim 17 Mar - 13:33

Le coeur d'Aizah pesait lourd dans sa poitrine alors que son mentor et son dragon n'étaient plus à ses côtés. Elle avait l'affreux sentiment que tout était de sa faute et cela lui faisait d'autant plus mal. Là où elle était à présent n'était pas pour lui offrir des pensées positives, mais le lieu en lui-même ne l'effrayait pas tant que ça. Et pourtant il y avait de quoi avec les créatures étranges qui s'avançaient vers elle.
Ce n'étaient pas elles qui allaient empêcher Aizah d'avancer, elle avait un homme et un dragon à sauver. Poussant un profond soupir, elle resta un instant les yeux clos, elle pencha subitement sa tête en arrière avant de se mettre à crier.
Je ne vais pas me laisser marcher sur les pieds, je vais prendre mon destin en main et faire ce que je doit faire !!
Et l'instant qui suivit, Aizah se mit à courir vers le sommet de la colline en direction de la ville. Si elle devait commencer à chercher Dietrich, elle estimait qu'il fallait qu'elle commence par parcourir cet endroit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Dim 17 Mar - 15:06

Chapitre 1: "Toyosatomimi No Fenrir"

Aizah, donc après avoir décider qu'il était hors de question de ce faire enquiquiner par quoi que ce soit, décida qu'il était temps d'utiliser ses jambes.

Pas qu'elle soit peureuse ou quoi que ce soit, non, c'était juste qu'elle s'était rendue compte que l'herbe flétrissait sur leurs passage!

Donc, durant la course vers le sommet de la colline, Aizah s'était bien rendu compte que quelque soient leurs nombre elles n'auraient jamais été assez rapide pour la rattraper, mais le fait que l'herbe ne repoussait pas lui indiquait que ces fantômes attaquaient directement le Ki.

La course aurait été tranquille si... les Corbeaux ne s'y étaient pas mit aussi.

Elle n'avait pas vu le premier parce qu'elle était trop concentrer sur les fantômes.

Le premier Corbeau lui inflige 10 Hp de dommages et Blessure 1 pour 10 actions.

[Hrp: L'altération Blessure X vous ferra perdre X Hp a chaque fois qu'un allié ou un ennemi agira. Dans ce cas- ci , vous perdrez 1 Hp au début des 10 prochaines actions]

Toujours durant la course, elle vit que 2 autres corbeaux bicéphales volaient droit dans sa direction.

[Hrp: Les caractéristiques des corbeaux sont disponibles ICI]

[Aizah doit faire un jet de vigueur de DD 20
1d20(10)+9(Force)+2(Vigueur)=21
Réussite!
Le corbeau qui vient de te frapper est encore proche, les deux autres sont encore loin, mais à portée de tir.
C'est ton tour.
La Blessure t'inflige 1Hp de dommages.]

[Distance parcourue: 30 Mètres]
[Distance restante: ??? Mètres]


Dernière édition par Fenrir le Mer 20 Mar - 13:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Lun 18 Mar - 2:25

Aizah avait de plus en plus l'impression qu'aujourd'hui était une mauvaise journée pour elle et cela ne lui donnait pas bon espoir pour son examen qu'elle n'avait toujours pas passé. Alors qu'elle aurait pu passer un moment de détente agréable sur le dos du dragon de son mentor, où elle aurait pu déstresser, voilà qu'elle était expédier dans un lieu des plus sordide à courir vers une ville tout aussi sordide et peu rassurante poursuivit par d'affreux corbeaux ! Elle aurait dû rester dans son lit ce matin...
Poussant un nouveau soupir à fendre l'âme, Aizah en était encore à courir quand un de ces satanés oiseaux de malheur avait fondu sur elle pour l'attaquer. Déstabiliser dans un premier temps par la première attaque du corbeau, elle retrouva vite l'équilibre et se ressaisi rapidement. Elle l'avait dit, elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds. Se retournant alors vivement vers le corbeau trop porche d'elle à son goût, elle s'empara de son arc et et s'arma, s'arrêtant à peine une seconde dans sa course pour décocher une flèche en direction de l'oiseau.
Je n'ai pas de temps à perdre avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Lun 18 Mar - 5:48

La flèche que Aizah avait décocher au corbeau fit un critique, infligeant 247 de Dommage [Overkill !]

Le corbeau mourut a ce point violemment qu'il explosa.

Les 2 autres qui ce dirigeaient vers elle prirent peur et s'enfuirent à tire d'ailes.

Maintenant 3 Corbeaux de plus ce dirigèrent vers elle.

Aizah perd 1 Hp à cause de la blessure.

La course continue.

[Hrp: Le fait que les corbeaux soient encore loin, donne 2 actions à Aizah]
[Bah, tu fais quoi maintenant ?]

[Distance parcourue: 90 Mètres]
[Distance restante: ??? Mètres]


Dernière édition par Fenrir le Mer 20 Mar - 9:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Lun 18 Mar - 13:32

Aizah ne put s'empêcher d'esquisser un sourire de satisfaction quand elle vit l'oiseau de malheur exploser dans son vol. Comme quoi, il ne fallait pas venir la chercher ! Mais si certains volatiles prirent la fuite, d'autre ne semblaient pas pour autant effrayé par sa précision de tir. Partie sur sa lancée, elle sortie deux autres flèches de son carquois et les arma en même temps sur son arc, visant deux corbeaux proche l'un de de l'autre. Écartant légèrement ses flèches pour qu'elles ne soient pas collé et se gênent au moment où elles partiraient, la jeune ajusta son tir vers les deux oiseaux et tendit la corde de son arc à son maximum avant de laisser ses deux projectiles faire leur travail. Puis sans se laisser ne seconde de répit, elle reprit immédiatement une autre flèche et visa le troisième corbeau qui était un peu plus à l'écart et décocha sa flèche aussi rapidement qu'elle l'avait fait en visant le premier corbeau. Si avec ça ils ne prenaient pas tous la fuite, elle était prête à sortir le grand jeu.
Aizah n'est pas un stellarchère pour rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Lun 18 Mar - 15:26

Quand Aizah avait lancé ses 2 flèches, elle inflige 247 de dommages [Overkill AGAIN?!?!], tandis qu'elle rata l'autre corbeau.

Le fait qu'elle ait fait exploser un des Corbeaux du trio fit fuir les survivants.

Elle allait tirer sur le dernier, quand elle se rendit compte qu'il s'enfuyait à tire d'aile.

Elle courrait toujours, tandis qu'un quatuor de corbeau fonça vers elle.

Aizah perd 2 Hp à cause de la blessure.

[Le fait que le Quatuor soit encore loin et que celui que tu allais visé se soit enfui t'occtroiet à 3 actions à ton prochain tour, que fais-tu?]

[Fury d'Aizah: 7/300]
[Distance parcourue: 150 Mètres]
[Distance restante: 150 Mètres]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Lun 18 Mar - 15:35

Aizah était plus que satisfaite e ses tir. Si son double tir n'avait atteint qu'une cible sur les deux, la flèche qui toucha fit néanmoins son travail et avait tué l'animal du premier coup. Partie donc sur sa lancé, c'est confiante qu'elle continua de courir vers le sommet de la colline, son oeil rapidement attiré par la quatuor de corbeaux fougueux qui voletait vers elle. Ne s'attardant pas à tenter un nouveau tir extravagant, elle tira tout à tour trois flèches vers trois corbeaux, espérant que comme les fois suivante, l'explosion d'un des leur fasse fuir le reste du groupe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Lun 18 Mar - 16:02

Aizah tira sur le premier corbeau, lui infligeant 117 de Dgt [One Shot!]
Aizah tira sur le second corbeau, lui infligeant 195 de Dgt [Duble Kill!!]
Aizah tira sur le 3° corbeau qui esquiva avec grâce. [Wonderful Miss!]

[Aizah perd 3 Hp à cause de la blessure]

Aizah allait armer de nouveau son arc quand soudain:

- Faites attention!!!

Une démone courait également, sauf qu'elle allait dans la direction opposée!
Elle avait une nué de corbeaux bicéphale à ses trousses (une bonne douzaine au moins!) j'ai un peu la flemme de vous la décrire alors, un dessin sera plus parlant que milles mots:

Spoiler:
 

Aizah donc, n'avait pas vu venir cette démone et le fait qu'elle l'ait vu au dernier moment lui fit remarquer qu'elle allait lui rentrer dedans dans un quart de seconde!
Tandis que les 2 Corbeaux restant la visait toujours, le mur de fantômes et le mur de corbeaux se rapprochait dangereusement...

La démone inconnue, avait lancé 2 boule de flammes noire vers les corbeaux qui visaient Aizah, cependant, même si ceux-ci avait esquiver très facilement l'attaque, elle les avait fait un peu reculer, les maintenant loin d'Aizah...

Aizah remarqua qu'une des boule de flammes noire avait atterrit sur l'une des fantôme par pure accident, mais ce qui n'empêcha pas la fantôme visée d'exploser sur le coup.

[Bon, tu as tout juste le temps de tirer une seule flèche OU ALORS d'esquiver la démone pour ne pas lui rentrer dedans, que fais-tu?]

[Fury d'Aizah: 7/300]
[Fury de ???: 77/300]
[Distance parcourue: 171 Mètres]
[Distance restante: 129 Mètres]


Dernière édition par Fenrir le Mer 20 Mar - 10:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Mar 19 Mar - 15:18

Aizah n'avait pas pu retenir un petit cri de surprise en voyant débouler une jeune femme devant qui semblait courir dans sa direction. Elle fut alors prise dans un moment de confusion durant lequel elle ne savait plus exactement quoi faire. C'est au dernier moment qu'elle se décida enfin avec un petit roulé boulé sur le côté afin d'éviter de recevoir de plein fouet l'inconnue et de se retrouver en position défavorable face aux ennemis approchant. Mais aussi vite qu'elle bougeait, la renarde était déjà à nouveau sur ses pattes arrière et fixait d'un oeil attentif le démone sans négliger la volailles approchant.
Mais qui êtes vous donc ? Vous êtes sur mon passage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Mer 20 Mar - 10:51

- Non, mais vous vous estes passé le mot pour me voler mes répliques, c'est pas possible...-_-"... Moi mon blase c'est Hel, j’espère pour toi que t'a assez de savoir-vivre pour dire le tient !

A peine Hel avait-elle finit sa phrase qu'elle activa une des ses compétences.

- Démonic Twin Slash'!

Et toutes les femmes fantômes furent décapiter d'un coup.

Hel
Une démone qui passait par la

[Malheureusement pour Aizah, la technique de Hel est certes puissance contre les fantômes mais ne donne pas d'Xp!]

Hel n'attendit pas que Aizah ce présente et continua:

- Bon, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

- Dites toujours...

- La Bonne c'est qu'il n'y aura plus de corbeaux qui débarqueront par surprise...
La Mauvaise, c'est qu'il sont tous la... et ils sont Amivore...

(Note de Fenrir: Je sais que ce n'est pas le mot correct, disons que c'est Hel qui a fait une faute de français volontaire)

[Chacune d'entre vous à 1 action avant celle des corbeaux. (ils n'osaient pas approcher de Hel) Ils sont 8 et ils vous regarde de travers...]
[Fury d'Aizah: 7/300]
[Fury de Hel: 77/300]
[Distance parcourue: 171 Mètres]
[Distance restante: 129 Mètres]


Dernière édition par Fenrir le Ven 22 Mar - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Mer 20 Mar - 13:54

Tous là tu dis ? Eh bien, il n'y en a pas tant que ça !
Ces mots disant, Aizah activa enfin sa licence de stellarchère ainsi que sa première compétence, son arc et ses flèches brillant un bref instant pour se couvrir d'argent.
On va régler ça rapidement.
Sortant deux flèches à présent d'argent de son carquois, elle les arma toutes les deux sur son arc et tendit la corde, tenant son arc de tellement façon qu'il était parallèle au sol et garda cette position spécifique pour son double tir. La corde touchant presque sa poitrine, le bras gauche tenant l'arc tendu à son maximum, sa main tenant la corde contre son corps, elle pointa ses flèches vers le groupes de corbeaux et ajusta son tir avant de lâcher subitement sa corde qui vint fouetter l'air dans un bruit sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Mer 20 Mar - 15:02

Le Corbeau Bicéphale A a esquiver la flèche.
Le Corbeau Bicéphale B subit 321 de Dgt [One Shot!].

Hel lance le sort Démonic Flare et le Corbeau bicéphale C subit 312 de Dgt de Dgt [One Shot!].

Et les 6 autres Corbeaux lancent Serres tranchantes sur Aizah.

Aizah subit 2 Hp de Dgt à cause de Blessure.

[Maintenant, que fais - tu? Tu peut tenter d'esquiver les offensives si tu le souhaites]
[Effets actifs sur Aizah: Blessure 1 (1 Actions) et Arc et flèches d'Argent: Atk+3 (12 Actions)]

[Fury d'Aizah: 8/300]
[Fury de Hel: 78/300]
[Distance parcourue: 171 Mètres]
[Distance restante: 129 Mètres]


Dernière édition par Fenrir le Jeu 21 Mar - 11:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Mer 20 Mar - 23:57

Aizah ne put s'empêcher de pousser un petit grognement d'insatisfaction alors qu'elle vit un corbeau éviter une de ses deux flèches. Décidément, c'était très frustrant, ce n'était même pas dû au fait qu'elle visait mal, c'était dû au corbeau qui avait eu la présence d'esprit d'esquiver le projectile. Sous le coup de l'impulsion, la renarde sortie à nouveau deux flèches et s’apprêtait à réitérer son double tir avant de se poser quelques secondes. Cela lui permis alors de voir que le groupe de volaille dans son ensemble était en en train de se diriger vers elle pour l'attaquer. Et vu le nombre, elle risquait d'avoir mal. Et puis zut, elle ne voulait pas non plus abîmer son beau kimono ! Alors en l'espace d'une seconde, elle avait rangé ses flèches et attendait la venue des volatiles. Il ne lui restait plus qu'à esquiver ou au pire, endurer endurer les coups de griffes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Jeu 21 Mar - 11:14

Aizah réussit à esquiver 3 corbeaux sur les 6, lui infligeant 30 de Dgt et blessure 1 pour 10 actions, 3 fois de suites.

Hell lance le sort Démonic Flare et un Corbeau bicéphale 312 de Dgt [One Shot!].

Aizah perd 1 Hp de Dégat à cause de la blessure.

[Maintenant, que fais - tu?] [Il reste 5 Corbeaux]
[Effets actifs sur Aizah: Blessure 1 (10 Actions)*3 et Arc et flèches d'Argent: Atk+3 (11 Actions)]

[Fury d'Aizah: 12/300]
[Fury de Hel: 80/300]
[Distance parcourue: 171 Mètres]
[Distance restante: 129 Mètres]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizah

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Jeu 21 Mar - 11:49

Ils commencent à me taper sur le systèmes, ces volatiles de malheur. Je n'ai pas de temps à perdre ici moi !
Passablement énervée, Aizah tira trois flèches en même temps de son carquois et les plaça à son arc. Elle savait pertinemment qu'elle aurait plus de mal à ajuster son tir qu'avec deux ou une seule flèche. Mais elle n'avait plus l'envie d'être patiente et elle assumait le fait qu'elle ferait peut-être un triple miss. Quoiqu'il en soit, ses flèches mise en place sur son arc, la renarde les écarta à peine, juste suffisamment pour être certaines qu'elles ne s'entravent pas entre elles et une fois que son oeil visait bien le groupe des cinq corbeaux et que ses flèches étaient alignées avec leur trajectoire de vol, elle relâcha la corde tendue qui claqua l'espace de quelques secondes à peine tandis que ses bébés se dirigeaient vers ses proies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   Jeu 21 Mar - 15:16

Dans le groupe de 5 corbeau, le groupe de flèches d'Aizah a réussit à en attraper 2 d'un coup.
Ils prirent 156 de Dgt tout les 2, ce qui les a [One Shot].
La troisième flèche n'a simplement touché personne.

Hel, quand à elle, lança le sort Scarlet Hellflare infligeant 2 coups à 684 de Dgt.

Aizah perd 6 Hp a cause des blessures.

[Effets actifs sur Aizah: Blessure1 (9 Actions)*3 et Arc et flèches d'Argent: Atk+3 (10 Actions)]
[Adversaires: Corbeau Bicephale]
[Fury d'Aizah: 13/300]
[Fury de Hel: 80/300]
[Distance parcourue: 171 Mètres]
[Distance restante: 129 Mètres]

[Que fait- tu?]


Dernière édition par Fenrir le Ven 22 Mar - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Histoire de: Aizah   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire de: Aizah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phantasmagoria of a Silver Dream :: Rôle Play :: Les Histoires de Sierra-
Sauter vers: