Partagez | 
 

 L'Histoire de: Lucciano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Jeu 15 Aoû - 9:10

Lucciano avait du passer presque cinq minutes à regarder les deux compères discuter comme s'il n'était pas là. OK, c'était sympa ça les mecs.
Ouais ouais, j'lui dirais quand j'le verrais.
Si je le revois un jour. se rajouta-t-il dans sa tête.
Mise à part ça, il aurait bien voulu avoir le temps de retourner à sa place avant que l'autre débile ne remette le cours du temps en place. Il avait l'air d'un gros débile maintenant, "subitement" sur l'estrade à côté du charlatan. Esquivant au possible une excuse, il s'empressa de retourner auprès de son beau brun, profiter de lui avant que le grand manitou ne rapplique derrière son cul. P'tin il l'aurait bien voulu son beau gosse derrière son cul justement.
Le félin aller balancer une excuse à la con avant qu'un truc bizarre se produise, qui lui créa une putain de diversion qui lui permit d'esquiver la question. Merci je sais pas qui pour cette occaz en or ! Il ne rata pas non plus de regarder le ciel, lui aussi fasciné en voyant cette espèce d'aurore boréale et ses âmes qui vadrouillaient dans le ciel. C'est clair que ça en jeté un max.
Ouais carrément. En espérant qu'il reste quelque chose à voir là bas.
Lucciano jeta un regard à l'orateur qui se barrait sur un lion trop chelou jusqu'à plus le voir à travers la foule avant de se tourner à nouveau vers Ryûji. Il allait dire un truc avant d'être magistralement coupé dans son élan par les lèvres de son beau brun, surpris l'espace d'une seconde avant d'esquisser un sourire contre sa bouche. Glissant ses bras autour de son cou, il ne se fit pas prier pur répondre à son baiser avec tout autant d'ardeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 16 Aoû - 11:00

Ryuji avait l'impression d'être saoul tellement il était enivré par les baisers de Lucciano (qui répondait merveilleusement bien) il ce disait qu'il était peut-être temps de ce mettre en route avant que le combat la-bas ne ce termine, mais quand il revit les yeux de Lucciano, flamboyant de Désirs, il l'embrassa de nouveau avec encore plus de fougue (si c'était possible) il lui prit la main et ils marchèrent très vite vers l'endroit supposé de la bataille, comme ils ne couraient pas, Lucciano avait tout juste pour une question, ils repassèrent assez vite devant le café où Matamune n'était plus (il a du partir voir le combat lui aussi) Lucianno pensait que s'il faisait "tout le reste " aussi bien qu'il embrassait, ça promettait !

Lucciano et Ryuji sentirent comme une grande secousse, puis un seconde et enfin une troisième, puis un gros "ha!" d'étonnement de la part de la foule.

[Comme je l'ai déjà dit, tu peux poser une question, cependant ce n'est pas obligatoire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 16 Aoû - 21:36

Lucciano savoura longuement ce baiser, s'en léchant les lèvres lorsqu'il fut terminé. Il accueillit la deuxième de la même manière que le premier, de plus en plus emballé. Serrant ensuite sa main dans la sienne, il le suivit de très près jusqu'au lieu du combat, jetant un bref regard au café pour voir que Matamune n'était plus là. La seule chose qu'il avait en tête, c'était pas l'idée de voir un combat épique, oh ça non, il se disait surtout que si son beau brun embrassé aussi bien qu'il fait l'amour, il allait absolument lui falloir sa nuit d'intimité avec lui. Quitte à négocier avec le grand manitou pour qu'il attende demain matin. Si le félin devait laisser filer Ryûji maintenant, il le regretterait tout sa vie, foi de nekomata. Mais il fut couper dans le flux de ses pensées par une secousse qui fut suivie par deux autres avant que la foule n'y mette de la voix. Continuant à se rapprocher avec son beau brun, il tentait déjà de voir ce qu'il se passait par ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Sam 17 Aoû - 15:42

Lucciano ne vit en arrivant qu'une foule vraiment compacte.
Ryuji trouva un moyen de voir le combat sans ce faire poussé constamment par les gens: il traversa la foule en tenant la main de Lucciano (on sentait le gars qui avait l'habitude des grande villes: il passait entre les gens avec tellement de finesse qu'on croirait qu'il n'était jamais passé la) après avoir slalomé un petit moment, il entra dans un bar, il alla directement dans l'arrière salle sans que personnes n'ai le temps de leurs dire quoi que ce soit, il prit un escalier, alla directement au dernier étage (3 étages à pieds, ça va vite.)
Et quand ils arrivèrent sur le toit, ils virent...

L'orateur de tout à l'heure, tranquillement en train de regarder le combat, assis sur la rambarde de l'immeuble, balançant ses pieds au dessus du vide comme si de rien n'était, son grimoire ouvert sur ses genoux et une plumes de colombe dans la main, prêt à noter.  

Lucciano et Ryuji s'étaient assis à une distance respectable de lui, mais Lucciano se disait qu'il avait l'air tellement concentré qu'il n'aurait certainement pas remarqué leurs présence.

Ils s'assirent donc, et Lucciano appréciait bien l'angle, il voyait vraiment tout et les 2 combattants parlaient suffisamment fort pour que tout le monde entende.

L'un des 2 combattants, (humain, un peu latin en fait), maniait une faux suffisamment bien pour que l'autre ce sente obliger de s'éloigner de lui pour ne pas prendre trop de coups.
Depuis son perchoir, Lucciano voyait qu'il y avait un corbeaux noir qui volait près de lui, que sa faux était parcourue de flammes noire, il n'avait jamais vu d'humain ce battre à la faux, et pourtant celui-la ce débrouillait très bien, il devait faire 1m80 à tout casser, il n'avait pas l'air de ce coiffé souvent, il avait un manteau noir cendré, des sandales, un simple jean noir un peu délavé décoré avec une petite chaine et le  dernier détails que Lucciano pu voir était les yeux de type qui étaient noir avec des reflets rouge, mais justement, en parlant de ces yeux... Lucciano n'aimait pas du tout la façon dont il regardait l'autre type... un peu comme s'il allait le bouffer ou un truc du genre. 

Il y avait en face de lui un gars qui était clairement un démon qui avait 7 paires d'ailes noires inversées et 7 paires de cornes, de la où il ce trouvait Lucciano remarquait qu'il était surtout habillé en cuir. (A cause du blouson de motard "Dark Angel" sur le dos en fait).

- Ha... Ils commencent enfin à ce battre un peu plus sérieusement...



L'homme au manteau rangeât sa faux et sortit une carte, la carte disparue à la seconde ou il l'a brandie de sa poche.
Une faille dimensionnelle apparue au dessus de sa tête, il passa sa main dedans et en retirât un katana parcouru de flammes bleue auquel il y avait une fine chaine d'argent qui passait travers 8 crânes humains qui flottaient dans l'air comme s'ils n'étaient pas soumis à la gravité, ces crânes, durant un court instant claquaient des dents comme se moquer de l'adversaire et au fond de leurs yeux ce trouvaient une lueur ressemblant à une petite flamme violette donnant l'illusion qu'ils pouvaient voir, même sans leurs yeux.

L'homme au manteau Noir hurla:



- Prestance d'Outre - Tombe: Élégance Mortelle -



Il trancha une faille dimensionnelle dans l'air juste devant lui, des papillons fluorescent dont la couleur tirait entre le rose et le violet foncèrent  vers le démon, tandis que les cranes lachait une âme régulièrement qui flottait dans l'air qui finit par exploser comme un feu d'artifice lâchant des kunai, des talisman et des boules de feu bleu vers lui.

Lucianno pensait que le démon aurait pu esquiver le truc s'il n'avait pas déjà le nué de papillons à esquiver et si CHAQUE crane ne lâchait pas une âme à chaque fois que le gars au manteau claquait des doigts [Note de Léo: il claque des doigts en rythme avec la musique.] bientôt il semblait à Lucciano qu'il y avait 2 pluies: celles des âmes qui couraient vers le ciel et l'autre des flammes qui tombait comme une pluie infernale.

- Les Papillons dessinent un Éventail!
S’écriât Ryuji.

Et c'était vrai: les Papillons exécutaient une figure qui ressemblait à un éventail géant.

Le Démon avait bien du mal à esquiver tout ça, Lucianno vit qu'il avait des statues dans sa poches qui n'arrêtait pas de ce casser...

- J'ai déjà vu ce style de combat quelque part... Je connait le nom du gars au manteau!
C'est le chef des 9 Enfers,
Lincio Lunacio, Les Ténèbres de L'Innocence!
Déclara Ryuji.
Ma sœur et moi habitions au Ruines de Nirr avant de venir déménager ici et il passait très souvent au bar des Tépès.

Le démon, même s'il avait vraiment beaucoup de mal, finit par comprendre la figure et à envoyer des écharde d'os vers Lincio, cependant une barrière magique le protégeait, cette barrière semblait s'amenuiser à chaque coups qu'elle recevait.

- Par contre, je ne comprend pas vraiment pourquoi ses attaques privilégient la beauté à l’efficacité, il aurait tout aussi bien vu lui trancher la tête, non?



- C'est parce qu'il veut détourner l'attention de son adversaire.
Répondit l'Orateur.

- Ha?

- Oui, si tu regarde bien le sol.... Ha! Trop tard, Beowulf vient de perdre. 

Effective le démon, (Beowulf, donc) venait de tomber lamentablement au sol après avoir pousser un hurlement si puissant que L'Orateur, Ryuji, Lucianno et quasiment tout le monde sur la place ce boucha les oreilles.
 Luccianno avait l'impression que le ciel lui-même s'était fissuré tellement ce hurlement était strident et insupportable.
Et c'est alors que les projectiles de Lincio disparurent comme par enchantement, révélant ce qui avait couté la victoire au démon: un serpent noir.

- C'est ça. Continua l'Orateur comme si de rien n'était tout en notant à une vitesse incroyable, la façon donc les âmes montent au ciel et explosent comme des eux d'artifices oblige l'adversaire à lever la tête et les papillon brillent trop pour qu'on fasse attention au sol, ce sigil, la première fois que l'on est confronté à lui vous fait voir une chose si belle que vous oubliez de regarder le sol, d’Où son nom: "Prestance d'Outre tombe:Élégance Mortelle"...

- Mais comment vous en savez autant sur cet homme et les Sigils?

- Parce que j'ai créer le système des Sigils Et "cet homme " est mon neveu.

- Alors vous estes...

- Ah, oui, c'est vrai, je ne me suis pas présenté, je me nomme Léo Lunacio et je suis le Yâma de ce garçon (dit-il en désignant Lincio du doigt) enchanté^^!

Léo Lunacio
La Lumière du Monde

Ryuji n'en revenait pas.

[Quel est ta réaction?]


Dernière édition par Fenrir le Lun 28 Avr - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Sam 17 Aoû - 16:52

A l'instant même où Ryûji énonça que ce type super balèze était Lincio Lunacio, un gros FUCK résonna dans la tête de Lucciano. Putain, c'était ce type qui voudrait faire de lui son apprentis ? Ouah la vache ! Mais forcément en le regardant, il ne pouvait que se rallier au corbeau : pourquoi un type balèze comme lui voulait le prendre lui, un tireur (au flanc), comme apprenti ? Ils n'avaient absolument rien en commun à part peut-être la couleur des cheveux et éventuellement les yeux, il pouvait pas très bien voir de là où il était, mais il lui avait semblait voir des reflets rouge. Enfin bref, quand l'oracle chelou s'était mis à parler, le félin s'était redressé pour lui jeter un vague coup d'oeil avant de reporter son attention sur le combat. Il ne fit réellement attention à lui lorsqu'il vint se déclarer oncle et Yâma de Lincio.
Bah ça, moi qui vous prenez pour un charlatan, entâma-t-il avant de s'arrêter net, une information remontant lentement mais surement dans sa tête, à propos d'un truc que le corbeau bizarre avait dit... Attendez un peu... Vous êtes le Yâma de Lincio Lunacio ?! Alors ça veut dire que c'est contre vous qu'il s'est opposé pour.... oh putain ça devenait trop bizarre et limite dangereux là !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Dim 18 Aoû - 8:05

Léo vit son interlocuteur devenir blanc d'effroi, il ne comprenait pas vraiment pourquoi, car du point de vu de Léo, ils ont simplement discuter.

- Quoi ?


Lucciano, vit Léo fermer doucement son livre et commencer à froncer les sourcils comme s'il venait de ce rappeler de quelque chose.

- Il me semble vous avoir déjà vu quelque part, comment aviez vous dit vous appeler déja ?

[Ta réponse?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Dim 18 Aoû - 8:46

Luccianno commença par balbutier maladroitement. Il se baffa mentalement, se trouvant con d'avoir parler ; il aurait mieux fait d'attraper la main de Ryûji, trouver un prétexte à la con, et se barrer de ce toit sans demander son reste.
Euh... Je suis Lucciano, m'sieur... Lucciano Machiaveli...
Rah p'tain, il était nerveux maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Dim 18 Aoû - 15:34

- Pourquoi estes-vous nerveux comme si je vous avait condamné à mort?

- Peut-être parce que c'est c'que t'a fait ! 

Lincio était apparut juste derrière Lucciano et ce mit devant lui et Ryuji comme pour les protéger.

- Impossible. Répondit simplement Léo.
Je ne condamne pas à mort un Innocent.


- Et ça c'est quoi?! Dit -il en retirant une feuille noire de sa poche et en la mettant sous le nez de Léo.  

-
La feuille de Condamnation de Ginzah. 

Lincio fut un peu embarrassé et en ressortit une autre.   

- Ha. Déclara Léo, relit le passage décrivant le crime.

C'est illisible !

Léo prit la feuille et la mise à l'envers
Et ce que vit Lincio le choqua.
Il relit plusieurs fois pour être sur, puis éclata de rire.

- Tonton, si c'est une blague, elle est de ...

- Très mauvais gout, oui, je sais, mais si j'étais venu te voir en te disant : "salut, voila ton nouvel apprenti!" tu l'aurais ignoré, non ?
[/b]Tout en disant cela, Léo prit la feuille d’exécution et la déchira en mille morceaux.

Lincio ne démentit pas. 

Mais pourquoi avoir fait ça comme ça ?

- Pour que tu comprenne ce que j'ai ressentit quand j'ai apprit ce que Orion veut faire de lui.

- ?

- Oui, parce que MOI je ne veux pas le tuer, il m'est même sympathique en fait^^, mais Orion veut réellement sa mort.

- Pourquoi ?!

- Les étoiles ont- désigné ce garçon comme le prochain chef de sa famille, l'étoile jumelle du chef du clan du Chaos et une autre chose que je n'arrive pas à lire...

Lincio resta coi.

- Sauf que Lucciano a refuser de diriger sa famille, alors Orion (qui lui à certainement du voir la troisième surprise) à du certainement croire qu'il allait ce dresser contre ses destins.
Et tu sais que selon Orion, toute personnes qui refuse son (ses) destin(s) ne mérite pas d'avoir de destin tout court...


- Mais... Les personnes qui perdent leurs destin...

- En meurt. Oui, Donc...

Il ce mit entre Lincio et Lucianno et mit ses bras autour de leurs coup comme en bonne camaraderie et leurs dit:

- Félicitation, vous estes maintenant Maitre et élève! ^^

Il les relâchât et dit en disparaissant dans un rayon de lumière:

- Tu verras, Lincio, avoir un élève c'est vraiment très marrant ^^ !

- Je suis Démoniste, pas Kabbaliste, moi ! Mais bon, si tu le dis =_="...

Et il finit par disparaitre, laissant les 3 hommes seuls sur le toit.

Lincio ce fit un facepalm en murmurant "Sauf que j'ai pas la fibre de l'enseignement, moi..."

[Quel est ta réaction après toutes ses révélations ?]


Dernière édition par Fenrir le Lun 19 Aoû - 12:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Dim 18 Aoû - 18:23

Lucciano ne comprenait plus rien. Entre les deux là qui parlaient, il ne savait plus où donner de la tête et il ne comprenait que la moitié de ce qui se disait ! 'Tin, c'était un vrai foutoir cette histoire, un truc à s'arracher les cheveux. Et il fut d'autant plus déconcerté lorsque la Léo passa son bras à son cou, résumant assez bien l'histoire en une seule phrase. Le félin ne parvint d'ailleurs qu'à grommeler vaguement quelque chose. Lorsqu'il le relâcha, il se redressa et jeta un coup d'oeil à Lincio.
Et moi j'ai une licence de Tireur en poche... C'est pas franchement dans la même catégorie...
Qu'est-ce qu'ils allaient bien pouvoir trafiquer ensemble ? Démoniste et Tireur, c'est pas du tout la même chose quoi. Et puis Lucci s'intéresse pas du tout à ces trucs de magie... Lui du moment qu'il peut foutre du plomb dans la cervelle des autres, ça lui va.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Dim 18 Aoû - 19:08

[Hrp: En fait, Lincio dit "Démoniste" parce que c'est juste le nom qu'il a donné à son style, mais en fait, cette licence n'existe pas, comme tout les héros, les compétences de Lincio ne sont pas répertorié]

- Tu es tireur, tu dis? ....

Lincio ferma les yeux et paru réfléchir intensément, apparemment, il avait l'air plus habitué à cogner et à foncer dans le tas plus qu'a réfléchir à des stratégie compliquées, même si Léo affirmait qu'il ce débrouille mieux qu'il ne le pensait en politique (allez savoir pourquoi?!).
Des coups de Faux, ok, des coups de Katana, d'accord, appeler quelques démons, pas de soucis, des Sigils, pour allez plus vite peut-être.

Mais apprendre des nouvelles techniques de combat à quelqu'un?

En plus d'un style RADICALEMENT différent du sien?

Mais à QUOI son Oncle pouvait bien penser?!

Il pensait rentrer chez lui pour mieux y réfléchir, mais avant ça , il devait expliquer 2 - 3 choses à Lucciano:

- Je trouve que pour quelqu'un qui s'est fait menacer de mort par le Dieu des étoiles, je te trouve  bien calme. Déclara Linco.

[Toujours Hrp:Léo à évoqué le fait que tu as refusé de prendre la tête de ta famille, vu que c'est une chose que tu es sensé savoir, tu peux demander un flash back pour revoir la scène a condition de le préciser entre crochets, cependant , tu dois aussi savoir que c'est le sujet de la dernière dispute grave que tu as eut avec ton père, la raison pour laquelle il t'as cassé les bras]

[Bon, que décide-tu de répondre et/ou de faire?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Lun 19 Aoû - 3:39

[J'veux bien le flashback]
Bah... Quand on a un père comme le mien, la mort, c'est de la pisse de chien à côté. Mon père est tellement... Lucciano frémissait d'horreur rien qu'à y repenser. Être confronté à lui, c'est pire qu'être en prise avec la faucheuse !
Et je ne vous raconte pas tout ce qu'il a pu me faire subir.

Il en restera traumatisé toute sa vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Jeu 22 Aoû - 12:18

*Qu'il dit devant le petit-fils de la mort... Bon, en même temps, c'est vrai que son vieux ressemble plus à un Kishin que certains de mes collègues Kishin ! *

L'année dernière, à Vexladesh...

C'était un jour comme un autre, sa sœur était venu leurs rendre visite au Manoir Machiavelli pour ses congés annuels (car oui, même les voyantes prennent des vacances!!).
Chaque familles mafieuse de Vexladesh régnait sur un aspect différent de la pègre.
Il y en à 7:

Les Giovanna, La Première Famille qui traitent des Prêts sur Gages
Les Machiaveli, La Seconde Famille qui traite généralement des questions de Voyances (les 7 grand clans de Sierra et même les autres familles les consultent pour savoir l'avenir, ils sont considéré comme neutre par des beaucoup.)
Les Hakurei, La troisième famille qui traitent des différent trafics d'objets illégaux ou pas.
Les Malonne, Qui gère la prostitution féminine ET masculine.
Les Vongola, Qui traitent du braconnage et du trafic d'Animaux Magique.
Les Fortuno, qui traitent des Jeux d'Argent
Les Holder, Qui traitent de la Protection contre diverses chose et vendent des malédictions, toujours moyennant finance.

Honnêtement, Lucciano ne connaissait que Natasha (La 7° fille du Clan Holder), Rikako (La 3° fille du clan Hakurei), Stuna (Le 5° Fils du Clan Vongola) et Mahéva (6° Fille du Clan Fortuno) et encore, pas très bien, vu qu'il ne leurs parlait quasiment pas.

Avant ce jour funeste, Luccianno aimait bien son père, même s'il était bourru, il ce disait que quoi qu'il arrive il serait toujours à ses coté.
Après tout, il avait bien réagit à l'annonce de son homosexualité, alors il s'était dit qu'il le soutiendrait, peut importe les décision qu'il prendrait concernant sa vie.
Mais apparemment, il ce trompait...

Ce jours, la, il s'était lever un peu plus tôt que d'habitude parce qu'il voulait aller voir le duel d'un Exécuteur et d'un Agent et voulait être au premier rang.

Sa sœur elle aussi voulait allez voir une célébrités, la Prophétesse des Étoiles, Stella , la Prophétesse Silencieuse.

Diandra et lui discutèrent de ce qu'ils voulaient aller voir aujourd’hui, évidemment, Lucciano ne ce souvenait plus précisément de quoi d'autres ils avait discuter , mais il ce souvenait qu'il avait trouver ça un peu bizarre ou drôle ou alors les deux.

Quand elle partit, ce rendant compte qu'elle était en retard, elle attrapa ses cartes et partit en trombe.

Lucciano vit qu'elle avait laisser tomber une carte, il l'a ramassa et appela sa seour.
Le temps qu'elle reviennent, il ce rendit compte que c'était le 9 d'Epée .
Quand il lui demanda ce que la carte voulait dire, elle lui répondit "un souvenir traumatisant" en partant vite

Il allait lui aussi ce préparer pour partir quand le bras droit de son père l'appela.
Il ce nommait Jean - Paul et Lucci ne l'aimait pas du tout , parce qu'a chaque fois qu'il le voyait, il avait l'impression qu'il n'aurait pas du être la comme s'il n'était pas de ce monde...

En bref, Jean Paul avait été envoyer par son père parce que celui ci voulait lui parler.
Il ce demandait ce qu'il pouvait bien lui vouloir de si bon matin, aussi, il ce contenta de suivre J-P...

Alors qu'ils ce dirigeaient vers le bureau de Lorenzaccio, ils entendirent comme des éclats de voix.
Plus ils s'avançaient et plus ils ce rendirent compte que c'était les voix de Lorenzaccio et d'un autre homme.

Jean - Paul et Lucciano attendirent un moment dans la petite salle d'attente avec pour seul compagnie, le secrétaire de son père qui s'occupait de trucs de secrétaire sans les regarder.

Lucciano ne comprenait pas du tout de quoi les 2 hommes pouvait bien parler, mais Lucci savait qu'il n'allait rien arriver de bien à l'autre s'il continuait à élever la voix comme ça, à un moment la prédiction de Lucciano ce révéla juste, son père perdit patience et il entendit le bruit de qu'il associat le plus souvent à son père: le bruit d'une décapitation.
Car oui, quand Lorenzaccio est fatigué de l’incompétence de quelqu'un de son clan, il lui signifie que ce sera son dernier échec dans cette vie en lui coupant la tête.

La porte noire en métal avait juste une vitre en verre fumée, il était donc impossible pour quelqu'un ce trouvant à l'extérieur de bien distinguer ce qui ce passait à l'intérieur, mais Lucciano n'avait pas besoin de voir ce qui ce passait, car son père l'avait fait participer à une journée de travail à "l'entreprise familiale" comme il dit et il ce souviendrait toute sa vie que Jean- Paul avait choisit précisément ce jour la pour dénicher une taupe du clan de l'ordre dans le clan.

Il ce souvenait que son père s'était adresser au traitre en commençant par lui poser des questions qui avaient l'air d'avoir aucun rapport avec la situation et ensuite, il lui dit simplement qu'il savait d’où il venait à la seconde ou il l'avait vu, que toutes les infos qu'il avait bien pu donner à sa chef étaient évidemment fausse et qu'il lui avait laissé le temps de partir au moins 2 fois et que refuser la troisième signifiait la fin de sa vie, et pile sur ces mots, il activa sa licence de Diacre Noir.
Les Diacre Noir en général ont un simple cape noire avec un capuchon qui cache leurs visage avec une robe de mage au manche longue et large dont les bords son décoré avec du fils d'argent.
La tenue Lorenzaccio n'était pas différente à un détail près: Lorenzaccio ne cachait pas sont visage et Lucciano aurait franchement préféré: Les yeux de sont père au lieu d’être rouge avec des pupilles noire étaient devenu Noire avec des pupille rouge et il avait un pendentif en croissant de lune en Vif' Argent.
Tout en faisant apparaitre sa tenue, il avait aussi fait apparaitre sa faux et il lui trancha la gorge.
Il s'était éxécuté fait tellement vite que Lucciano n'avait même pas eut le temps de détourner le regard.

Durant le dernier instant de sa vie, alors que le pauvre homme ce noyait dans son propre sang, Lorenzaccio le regarda droit dans les yeux et ne détourna le regard que quand il vit son regard s'éteindre.

Quand le petit flash back fut terminer, Lucianno constata qu'il y avait du sang sur la porte, car la vitre fumée était devenue rouge.

Il entendit son père ordonner à son secrétaire de nettoyer.

Celui sortit simplement un sac poubelle de son sac, enveloppa le cadavre dedans et le mit dans son sac (il semblait que le sac du secrétaire était multi plan, lui permettant de ranger ce qu'il voulait peu importe la taille, du moment que ce n'était pas vivant), il lança ensuite un sort de nettoyage magique et le sang s'évapora comme s'il n'y avait jamais eut de meurtre dans cette pièce.

Jean Paul s'en alla quand le secrétaire retourna s'assoir à sa place et que son père l'avait appeler.

Tout d' abord, il fallait savoir que la Déco était une chose importante pour Lorenzaccio, il y avait toutes les faux qu'il aimait bien entreposées sur le coté gauche, elle était très belle, mais aussi incroyablement dangereuse.

Sur le coté droit, il avait un aquarium remplit de Piranhas noir, juste sur le bureau, il y avait un petite tête de mort qui servait de boite à crayon et un saban (un outil de divination qui ce compose d'un pendule et d'un bac d'un plateau de sable fin) et enfin, juste derrière le fauteuil de Lorenzaccio ce trouvait un tableau très réaliste représentant le SakuraZukaMori, c'était rien de moins que le l'arbre le plus glauque de la création et Lucciano espérait sincèrement ne jamais voir une telle chose, c'était un cerisier au fleurs bleu, avec des racines tordue en dessous desquelles on pouvait voir énormément de squelettes entasser,  il y avait des lanternes au flammes bleu accroché sur chaque branches de l'arbre et sur chacune d'entre elles il y avait une lune noire peinte et enfin, la raison pour laquelle Lucciano n'aimait pas ce tableau était que sur presque toutes les branches, il y avait une corde de pendu au bout laquelle il y avait encore des squelettes...  

Et enfin, Lorenzaccio lui même, ce jour- la il était habillé décontracté:

Un simple tee shirt noir avec un As de pique à l'envers.
Et un jean noir avec une tête de mort mexicaine cousue sur le coté gauche.

- Assied-toi, Lucciano.

Celui-ci s'exécuta.

- En fait, je voulais simplement te dire, que tu es un prince.

Tu veux dire comme ceux qu'on voit dans les journaux ?!

- Oui, j'ai demander aux voyantes de nôtres clan de lire tes étoiles 22 fois de suites pour ne pas te donner de faux -espoirs et les 10 voyantes ont trouver le même résultat les 22 fois.



Évidemment, ça signifie que je vais devoir t'apprendre tout ce qu'il faut savoir pour gérer un clan, qu'il va falloir que tu apprennent au moins 7 techniques de Divination et que tu es désormais invité à la cours céleste.

- C'est quoi ?

- Pour faire court, c'est là ou toute les nobles et têtes couronnées de Sierra, de Néphista et même certains Dieux du Nirai Kanai viennent et donnent une fête.
C'est une bonne occasion pour présenter les nouveau Prince/Princesse/Araht/Déva/Ashura/Kishin/Yama/Dieu/Héro nouveau venu.

- Mais je n'ai jamais fait ça !

- C'est comme tout: ça s'apprend.

C'est alors que Lucciano repensa à ce que "diriger" signifiait, à ce qu'il désirait réellement faire et à l'impossibilité d'allier les 2 et c'est alors qu'il dit à son père:

Non.

- Pardon ?

- Ce n'est pas ce que je veux faire de ma vie.

- Ha, et qu'est-ce que tu souhaite en faire ? Tu veux devenir quoi ?
Chef de clan ? Déva Peut-être ou alors Agent ? Je n'arrive pas à croire que tu ...

Luciano détestait vraiment le ton sarcastique qu'il avait prit en disant ça, ni même ce qu'il sous-entendait: que ce n'était après tout que des rêves d'enfants. Alors il l'interrompit sèchement.

- Et qu'est-ce qu'il y aurait de mauvais à ça?!
C'est ce que je veux faire et puis tu vois bien que Diandra ce débrouille franchement mieux que moi pour la divination, et tout le reste, non ?!

Lorenzaccio ferma les yeux et tenta de s'expliquer avec patience.

- Elle est simplement née avec un 3° œil, c'est rare , mais c'est comme ça.
Rien ne t'empêche de la surpassé avec un peu d'entrainement, ta tante avait la même chose elle aussi et ça ne m'a pas empêcher de prendre le flambeau de mon père correctement!



Le ton montait de plus en plus...


- Oui, mais je ne suis pas toi, je n'ai pas tes rêves et ...

Cette fois - ci ce fut au tour de Lorenzaccio de coupé la parole:

- Lucciano! Est-ce que tu sais au moins ce qui arrive à ceux qui ne prennent pas en charge leurs destin?!

- Tu vas quand même pas me rabâcher les oreilles sur "le destin" et tout le tutti !
De toute façon lire l'avenir ne sert à rien si la personne que tu conseille n'est pas motivée pour changer !!


- Je ...

- Et ne viens pas encore me répété que tu as fait çi ou fait ça, je te répète que je ne veux pas du clan, je ne veux pas de l’héritage, donne-les à Diandra si tu veux, mais je ne veux pas devenir comme toi !!!

Et c'est alors que Lucciano vit une fureur dans les yeux de son père comme il n'en avait jamais vu, il vit des larmes silencieuse couler sur ses joues et c'est alors qu'il murmura lentement:

- Alors comme ça, JE te fait honte..
 Comme ça la seule idée de reprendre l'affaire te dégoute...
  Tu veux absolument suivre tes rêves et ta passion, hein....
   Très bien....
     Très bien,........
         Après tout tu fais strictement ce que tu veux, hum?
            Tu ne veux laisser ton destin et ta force à ta sœur ?
                                 

                                                  Soit.....

(A ce moment précis, Lorenzaccio ferma les yeux et joignit les mains, serrant ses jointure très fort, il semblait à Lucciano qu'il tremblait un peu)

              Mais si ces bras ne veulent pas porter le destin de la famille....
(La, Luccianno fit son père enfoncer ses ongles dans les bureau, la position des bras de Lorenzaccio suggèrait qu'il allait déchirer le bureau en 2 juste comme ça.)

        Alors tu n'en à aucun besoin!!!

( Et c'est ce qu'il fit: Le bureau vola en éclat et chacun des morceau ce fracassa en milles morceau sur chaque murs)

Lucciano aurait voulu avoir le temps de ce lever, mais le reste de l'action ce passait un peu trop au ralentit pour lui, il avait vu les yeux de son père devenir noir avec des pupille rouge sans passer sa tenue de Diacre Noir, il le voyait foncer à une vitesse hallucinante vers lui, il avait a peine eut le temps de penser qu'il devait bouger  que son père lui avait déjà prit les bras, il essaya de ce dégager du mieux qu'il le pouvait mais les coups de pieds qu'il lui donnait ne semblait pas affecter Lorenzaccio.


Il lui avait déjà cassé les bras, cependant, il était partit pour carrément les lui arracher.
Les cris de Lucciano était si fort et si aigu qu'il n'avait pas du tout entendu sa seour entrer pendant que son père était en train de péter son cable.

Elle lui hurlait d'arrêter de lui laisser la vie sauve, qu'elle prendrait la tête du clan à sa place qu'elle serait une bonne fille qu'elle ferait tout ce qu'il lui dirait mais de surtout, surtout laisser son petit frère en  vie.

En voila sa fille pleurer, il s'arrêta et jeta Luccianno au sol.

Lucciano avait si mal qu'il n'avait pas du tout entendut la suite de la conversation entre sa seour et son père mais les seul mot qu'il avait comprit c'était:

- Je veux qu'il soit partit demain, si tu veux je vous prendrait une maison à Laarm, mais dans le cas de Lucciano , il est banni de Vexladesh, si jamais il remet un pied dans la ville, il aura un contrat sur sa tête et c'est moi même qui l’exécuterai, s'il repose un pied dans ce manoir, la mort serait encore trop souhaitable par rapport à ce que je lui réserverais si jamais il devait osé faire ça!

Et il partit...

Diandra demanda l'aide de ses propres gardes du corps pour transporter Lucciano jusqu’à Laarm (en téléporteur) le garçon avait du passer des semaines entières à l’hôpital de l'ile de Laarm pour pouvoir ce remettre de ça, et quand il sortt de l'hopital, il s'était dit qu'il n'avait pas le temps d'être traumatisé, il devait aller de l'avant peut importe à quelle point la réaction de son père lui avait fait mal...

Et c'est alors que le garçon démarra sa nouvelle vie à Laarm...

Aujourd'hui...

Évidemment, il avait dut s'entrainer à la maitrise des armes à feu encore plus dur que les autres élèves de la fac ou il s'était inscrit avec l'aide de sa sœur pour rattraper son retard sur les autres et il avait réussit à survivre à l'école de Murenn (ou survivre était bien le mot) ...

Et le voila ici... Avec Ryuji et Lincio sur le toit du Riyalto (il avait réussit à lire l’enseigne , même à l'envers) à ce remémorer ce souvenir abominable.

Il souhaitait vraiment ne plus y penser...

C'est alors que Lincio prit un petit moment pour réfléchir.
Après ça il finit par dire à Lucciano:

- Bon, écoutez vous deux, faites ce que vous voulez de votre soirée!
Vu que de toute façon, je n'ai aucune idée de quoi vont parler mes cours, je te laisse laisse 3 jours de libres avant mon retour, en attendant...



Le corbeau de Lincio quitta son épaule et disparut dans un aille dimensionnelle, Lincio fit de même et disant:

- ... Amusez-vous bien ^^ !

Ryuji ne savait plus du tout quoi dire...

[Que fait-tu à présent ?]


Dernière édition par Fenrir le Lun 28 Avr - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Jeu 22 Aoû - 13:28

Lucciano était actuellement partagé entre plusieurs émotion. il hésité entre être angoissé à cause de ce putain de souvenir qui avait refait surface ; anxieux parce qu'il allait être l'élève de Lincio et heureux parce qu'il allait non seulement pouvoir passer sa soirée avec son beau brun, mais qu'en plus il allait avoir trois jours de libre. Au final, même après le départ de Lincio, il resta plusieurs secondes, voire plusieurs minutes, il ne savait pas trop, planté droit comme un i sans bouger et sans expression.
J'aurais dû rester dans mon lit ce matin. Fut la seule chose qu'il trouva à dire.
Entre sa journée mortellement ennuyeuse à le Bibliothèque qui s'était fini par le début du retour de son traumatisme à cause d'une saloperie de bouquin puis là son retour définitif et sa rencontre avec les "ténèbres de l'innocence" et tout le bordel que ça avait engendré dans on cerveau, oui, il regretté de s'être levé ce matin. il n'y avait plus une seule pensée qui soit dans l'ordre dans sa tête. La seule chose un tant soit peu positive dans sa journée, ç'aura était sa rencontre avec Ryûji tout d même ! Encore que là, le félidé craignait que son compagnon n'est le cerveau aussi embrouillé que le sien et qu'il ne décide que c'était trop dangereux de le fréquenté avant de sa barrer et de le laisser au final passer sa oirée seul comme un pauv' con.
Euhm... ça te tente toujours ?... De passer la soirée avec moi, j'entends.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Jeu 22 Aoû - 14:43

Ryuji fit une chose que Lucciano ne pensait pas possible à ce moment de la soirée:

Il lui prit la main et lui fit un chaste baiser.
Et il lui dit:

- Bon, c'est vrai que j'ai pas spécialement tout comprit, mais...
Je ne vais pas m'enfuir juste pour ça ^^ !
Tu sais, même si c'est pas du même acabit que les tiens, moi aussi je sais ce que ça fait d'avoir une famille pas vraiment géniale...
Et puis de toute façon pour etre honnête, e suis un peu jaloux du fait que "Les Ténèbres de L'Innocence" t'ait prit comme apprenti...




[Que répond-tu?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 4:18

Effectivement, Lucciano ne s'attendait vraiment pas à ça, à tel point qu'il fut contraint de masquer à moitié son visage avec sa main libre quand il sentit ses joues devenir légèrement rouge. C'était peut-être la première fois de sa vie qu'il se sentait aussi gêné.
Hum, c'est sur que cette histoire est compliqué...
Merde putain, pourquoi il était troublé ?! Il n'arrivait même plus à trouver quoi dire. Aller, ressaisi toi bordel. Et après une bonne claque mentale, on est reparti.
Bon alors, une envie de faire quelque chose en particulier ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 5:33

Ryuji eut un sourire qui ne laissait AUCUN doute sur ses intentions.

- Est-ce que j'aurais l'air d'un gros pervers en répondant: "Aller chez Toi !" ? ^w^

[Réponse?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 5:42

Lucciano ne put s'empêcher d'afficher un sourire en coin, se léchant les lèvres.
Absolument pas chéri. J'avais la même idée en tête ♥.
Prenant la main de Ryûji dans la sienne, il s'approcha de celui-ci et se mit sur la pointe des pieds pour l'embrasser avant de le guider jusqu'à chez lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 6:33



Les 2 garçons marchèrent donc tranquillement vers la Maison de Luccianno...
Cependant Ryuji ne voulant pas simplement faire tout le chemin sans parler et engageât la conversation:

- Humm c'est vrai que j'ai vraiment eut le temps de demander, mais tu aime faire quoi, d'habitude ?


Lucciano le regarda, l'air de dire: "Et bien tu perd pas de temps!"

- Je ne parle pas forcément des trucs que t'aime faire au lit. ^^"
Je veux dire, je sais que ça à l'air d'une question complètement bateau mais c'est toujours important à savoir tu pense pas ?

[Que lui répond-tu?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 6:59

Eh bien, en dehors du lit, je fais pas grand chose. Chui pas comme ma soeur ou l'autre par la voyance et ce genre de truc. Je préfère sentir un bon flingue dans ma main plutôt que des cartes. Venant ensuite se coller contre Ryûji, il continua de parler, mais avec une voix plus basse et sensuelle. Pour ce qui est dans le lit, je suis certain que tu sauras parfaitement me combler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 9:01

Ryuji aimait bien Lucciano, sa franchise et tout le reste.
Dont sa sensuelalité aussi et il comptait bien lui monter tout ses talents, mais arrivé devant la maison de Lucciano, ils virent qu'une fille les attendaient devant le portail...

Lucciano avait un mauvais pressentiment car il avait l'impression d'avoir déjà vu cette fille...
Et en regardant bien, il ce rendit compte que c'était Vikky Christina Barcelona...
Mais ces vêtement étaient devenu bizarre...

[Que fais-tu? Ou alors que lui dis-tu?]


Dernière édition par Fenrir le Jeu 20 Nov - 15:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 13:03

Allons bon... Qu'est-ce qu'elle fait ici et dans cette tenue ?
Méfiant, une main pas très loin de son flingue, Lucciano s'avançait vers Vikky, laissant Ryûji légèrement derrière lui.
Yo ! Tu cherches quelqu'un poulette ? Parce que c'est chez moi là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 14:40

- Je sais. Répondit Vikky.
C'est toi que je cherchais ...



Quelque chose n'allait VRAIMENT pas...
Elle était plus bizarre que d'habitude.
Sa voix presque sépulcrale ? Son look bizarre? Ou alors, le fait que l'atmosphère était devenue glaciale à la seconde ou elle avait ouvert la bouche?

- Tu es en charmante compagnie à ce que je vois, pendant que je te tient que pense- tu des princesses de contes de fées? Tu ne penses pas qu'elle devrait être pendues haut et court ?

TOUTES... ?

Ryuji n'aimait pas du tout la tournure que prenait la conversation... et commençait à dégainer, lentement...


[Que répond-tu?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 15:05

Lucciano jeta un coup d'oeil en coin à Ryûji, approuvant sa mise en garde. Lui-même avait porté sa min à son flingue et attendait pour le sortir de son étuis.
En attendant, pour répondre à Vikky, il haussa les épaules.
J'en ai rien à faire des contes de fées. u crois franchement que je suis du genre à lire ça ? C'pas parce que je suis gay que j'me comporte comme une meuf à aimer les trucs mignons et gnangnan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 638
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 28
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 16:05

Elle rit un peu avant de répondre:

- Je ne parles pas des livres mais de toi...
Quand je parles des princesses, je parle de toi...

Et quand je te demandais si les princesses devaient être pendue au et courts,
je parlais aussi de toi.

     ALLONS ....


               TU NE RECONNAIS PAS UNE SORCIÈRE QUAND TU EN VOIS UNE ? 





[La discussion dégénère franchement, que répond-tu?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 23 Aoû - 16:29

Lucciano afficha un grand sousir à ses propos, un sourire presque psychopathe, ses pupilles couleur sang se mettant à briller.
Ah ouais, je suis une princesse ? Ne me fais pas rire ! Je suis pas aussi cruche que ces minettes.
Attrapant son flingue, il chequa en moins d'une seconde son chargeur et pointa son canon vers Vikky.
Et puisque tu te dis sorcière, jouons un peu et tu finiras au bûché.
Et ne lui laissant pas le plaisir de lancer la première offensive, il tira la première balle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire de: Lucciano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phantasmagoria of a Silver Dream :: Rôle Play :: Les Histoires de Sierra-
Sauter vers: