Partagez | 
 

 L'Histoire de: Lucciano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: L'Histoire de: Lucciano   Mer 7 Aoû - 6:41

Effectivement, Lucciano était à peine réveillé et il était déjà dans la mouise.

Car la femme Nékomata au cheveux long et au yeux rouge qui le regardait d'un air assassin était rien de moins que la voyante la plus célèbre de l'Ile de Laârm.

Diandra
La Prophétesse de la Lune




- Mais ma parole, qu'est-ce que tu fait avec les cartes stellaires?!

- Je...


-  SILENCE !!! >< Combient de fois je t'ai déjà dit de ne pas te servir de mes outils de travail pour dormir?!

Elle avait l'air de s’être levée avec une humeur exécrable, elle avait du faire un rêve prémonitoire particulière affreux, elle est toujours comme ça quand c'est le cas.

- Bon, tu fait quoi pour les vacances?

Lucciano ne savait pas vraiment... Il était étudiant à Murenn (c'est au milieu des Marais de Nerrucci au sud du continent Néko), l'école des Assassins, l'idéal serait qu'il devienne un Agent avant la fin de l'année pour Le grand examen de Novembre, mais à, on était en juillet et il avait envie de ce la jouer farniente, un peu! Surtout après l'année de fou furieux qu'il vient de ce taper:

Entre certains profs qui ont tenté de relever un cimeterre entiers dans lesquels il y avait des cadavres d'Ashura (Des entités surpuissante du monde souterrain), bizarrement les Ashuras ont essayer de lui faire des câlins, ... à mort.

Les filles de la classes qui ont essayé de faire une partie de Oui- ja sans exorcistes dans leurs équipe (la pire connerie du siècle à son avis)
et qui ce sont retrouvées possédés par des Pirates.

Le professeur de Ninjutsu qui s'est fait pincé à sortir avec l'un de ses élèves et qui finalement s'est barré avec lui dans la nuit on-ne sait-ou. (Il était un peu jaloux, par ce que le prof Higure était quand  même canon...)

Et sa correspondante, une fille avec un nom à couché dehors, genre Vikky Christina Barcelona (et ça c'est juste le prénom!) qui s'est révélée être une Vouivre Ashura complètement folle,

Et enfin une vampire qui avait un peu trop de temps libre et qui lisait un peu trop Agatha Christie qui à essayer de rejouer "les 10 petit nègres" avec les gars sa classe, elle aurait certainement buter tout le monde, si son frangin n'était pas venu lui dire que son père (Dracula, excusez du peu!) serait moyennement content s'il apprenait qu'elle avait massacré sa classe.

Ce qui fait que sur les 40 élèves du début d'années, il n'en restait plus que 22...

La joie, quoi!

- Je comptais profiter un peu de mes vacances.


- C'est (Censuré) Hors de question espèce de (Censuré) de (Censuré ) de ta (Censuré) de (Censuré)!!!
Papa t'as déjà dit qu'il ne voulait pas te voir trainer avec les gars du clans du Chaos!



- Non mais tu m'parles meilleurs oui!? Tu crois quoi (Censuré) de (Censuré)!!! Tu t'es fait mal (Censuré) ou quoi?!
Bah quoi, c'est des gars sympas, non?



- Sans commentaire...
Juste comme ça, j'ai lu le journal et ton thème astral du mois: quoi que tu fasses, ne rejoins pas le clan du chaos avant que son chef n'ait prouvé qu'il pouvait gardé sa tête au moins 1 semaine !



- Et pourquoi j'aurais envie de rejoindre le clan du chaos !? Je vient de dire que je voulait être tranquille pour l'été!



- Mon petit doigt me l'as dit: point.


Lucciano grogna un peu, quand Diandra commençait à évoquer son petit doigt, ça n'augurait rien de bon pour la suite de la conversation.
 

- De tout façon, j'ai parlé de ce qui est sensé ce passer dans ton futur avec papa et il à clairement dit que si tu ne prenait pas de stage cet été, il reviendrait de Vexladesh lui même te casser les jambes!


*Y'a d'la joie...*

Lucciano ne pouvait pas vraiment répondre à ça, après tout, son père lui avait déjà cassé les bras une fois après une dispute très mouvementée.

- Et c'est quoi, ce fichu stage ?...

Lucciano sentait venir le truc ennuyeux...

- J'ai demander à un de mes amis de te prendre pour stagiaire pour un mois, à la bibliothèque magique royale!

- Ton pote, ce serais pas Kisaragi Frédrich des fois?!

*C'est pas possible... carrément le directeur de la bibliothèque magique royale... Juillet sera pourris et j'ai pas besoin de m'appeler Nostradamus pour savoir ça...*

- Et je dois y allez quand ?


- Demain.

*Carrément...*

- Et juste comme ça, a part que l'padré viendrait me cassé les jambe (je ne doute pas qu'il le ferais) il est sensé ce passé quoi  si jamais je traînais près des gars du clan du chaos quand même?


- Tu te ferais assassiner.

*Halala, pour le coté tragédie, j'suis servi, la...*

Le lendemain

Diandra avait demandé à sa disciple (une fille dont Lucciano n'arrivait jamais à prononcé le nom) de lui préparer un casse croûte en attendant que le disciple de Frédrich vienne le chercher.

Il mangeât avec très peu d'enthousiasme car il était pas du tout motivé pour passer son mois de juillet dans une bibliothèque, même magique...

Et c'est alors que le disciple de Frédrich arriva.

C'était un Inugami, il devait bien faire 1m95 et il était complètement inexpressif.
Il était juste en jean noir avec une lune rouge sur le coté droit un peu effiloché vers le bas, torse nu avec des talismans en guise de bretelles, et comme tout inugami qui ce respecte il avait une musculature respectable diront-nous. (même s'il était vraiment fin pour un Inugami)
Il avait aussi les cheveux extraordinairement long et fournit, ce qui renforçait son coté "sauvage" en fait.

- Bon stage mon chère petit frère ^^!
Et prend bien soin de lui, Shinya - kun !

Dit Diandra sur le pas de la porte quand ils partirent de la maison. (qui en fait est construite sur le style traditionnel japonais, en fait, mais ça c'est un détail, hum?)

Shinya ne répondit pas, ce contentât de hocher la tête.
Lucciano était certain d'avoir vu sa sœur lui faire un trollface.

Il continua à marcher mais lui fit un doigt d'honneur tout en continuant à marcher, pour la forme.

- Moi aussi je t'aime ^^!
Répondit elle avec un énorme fou rire.

*Lucciano grogna ostensiblement*

Lucciano et Shinya marchèrent dans la village de Mirago, traversant les quartiers résidentiels, après tout, la bibliothèque ne ce trouvait pas si loin en fait...
 
[Tu dis quelque chose de particulier à Shinya ou tu laisses 5 minutes de silence ce passer avant de voir la bibliothèque magique royale?]
[Carte blanche pour les répliques, tu as juste le temps de lui dire 5 choses ou lui poser 5 questions.]


Dernière édition par Fenrir le Ven 3 Juil - 15:54, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 7 Aoû - 7:11

Putain la barbe. Plus il restait dans cette baraque et plus il détestait sa famille. Si Lucciano n'éprouvait pas un minimum de crainte face à son père ou sa soeur, il les aurait déjà buté depuis longtemps. Au seuil de la porte, il avait dû passer cinq bonne minutes à relooker l'Inugami qui s'y trouvait. Physiquement, il devait avouer qu'il était plutôt pas mal et s'il n'avait pas été un clébard, il se serait peut être invité dans son pieu pour une petite nuit agité. Mais les chats et les chiens, ça fait pas très bon ménage. Ses poils se hérissait rien qu'à s'approcher de lui. Saleté de clebs.
Grognant après Diandra, grognant après l'Inugami, Lucci se contenta de fermer sa gueule et marcha à la suite de l'autre gard, glissant ses mains dans ses poches. Il était visiblement très motivé pour le mois à venir. Ironiquement bien sûr. 'Tin, sa soeur et ses plans foireux. Sérieusement, elle pouvait pas lui trouver un stage plus stimulant pour lui ?! Paye ton mois à surveiller des vieux bouquin poussiéreux et sans intérêt. Qu'ils arrivent vite à cette bibliothèque pourrie et que le mois passe vite, par pitié.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 7 Aoû - 8:31

Ils arrivèrent donc à la bibliothèque Magique Royale.
En fait, la Bibliothèque était juste un bâtiments de 20 mètres de haut, sans prétention au dessus duquel flottant un livre rouge géant de 2 mètres sur 5.
Autour du bâtiment, il y avait des Coquillage Géant et des coraux, ça c'est du pure style Sirène comme architecture (c'est Diandra qui lui avait dit) il paraitrait qu'un type à construit la bibliothèque pour sa copine (ou son copain, personnes n'a jamais sut, mais Lucciano était persuadé que c'était un gars) pour son anniversaire.
l'Amant en question étant un vrai Bibliophile, il avait tellement bien organisé le bâtiment qu'il est resté dans le villages, même 300 ans après sa mort.

Lucciano allait avancer vers la grande (et énorme, parce qu'elle devait bien faire 5 mètres!!) porte de la bibliothèque quand soudain, il sentit Shinya le prendre dans ses bars et sauté sur le toit d'un bâtiment pas trop loin.

Juste à temps pour qu'ils ne ce prennent pas des lumières d'Ange.

Lucciano n'avait jamais vu de sorts d'une tel puissance auparavant.
Il avait l'impression de voir des rayons destructeurs blanc et sur lumineux par paquets de 30. partir depuis l'intérieur de la biblio.

Il vit des statues du bouddha Shakyamuni ramasser les personne inconsciente et les jeter dehors comme des sacs à patates, télékinésiquement, tandis que les rares qui avaient survécu s'enfuirent en pleurant.

Il y avait bien quelques braves qui essayaient de tenir la distance quand même et de revenir mais ils reculèrent quand il virent le responsable du carnage sortir au grand jour.

Le Bibliothécaire Inamovible
Kisaragi Frédrich

Vous pensiez sincèrement me voler des livres et vous en sortir vivants!?
Vous estes d'un impudence sans limite!!!!





Frédrich fit apparaitre une trentaine de sceaux, juste le temps de cligner des yeux, un énorme rayon blanc sortit de chacun d'eux, les pauvres voleurs furent pliées en 2 secondes et sans forcé. 

Il s'approcha des corps qui étaient noircis à cause de la chaleur des rayons, il en releva un qui avait l'air encore conscient, il lui dit un truc au creux de l'oreille et celui-ci en fit pipi dans son pantalon.

Il ce releva aussi vite et difficilement qu'il le put en s'enfuit à toute jambe.

Shinya avait sourit un peu à le vue de Dietrich, il reprit Lucciano dans ses bras et redescendit aussitôt.

Frédrich ne faisait pas vraiment ses 400 ans.

Il avait l'air d'un homme Nékomata ayant l'apparence d'un humain de 40 (si on faisaient pas attention aux oreilles et au 2 queues de chat derrière lui) qui aurait bien vieillit, avec des favoris et des lunette rectangulaire rouge.

Il avait une simple chemise blanche avec un veston au motif de nuageux avec une lune d'argent cousue au dos, qu'il harmonisait avec un foulard désert noir.
Il avait un pantalon de tissus qui faisait penser à du tweed et enfin il portaient des sandales noire.

- Ha, Shinya et notre nouvel ami^^, puis- je savoir ton nom, jeune homme?

[Que répond-tu?]


Dernière édition par Fenrir le Ven 3 Juil - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 7 Aoû - 10:01

Lucciano sentit ses poils se hérissait et un feulement mécontent franchis ses lèvres quand le clébard le pris subitement dans ses bras. Beurk, beurk, beurk, touché pas un chien malpropre. Aussitôt dans un endroit stable, il s'était extirpé de sa prise et frotter ses vêtements pour enlever d'éventuelle poil de chien qui se serait accroché à lui. Dégoûtant. C'est seulement après fini ça qu'il se pencha enfin vers ce qui se passait devant la bibliothèque, émettant un sifflement d'admiration.
— Ça c'est un neko qui déboîte sa race.
Les mains dans les poches, un pieds appuyé sur la bordure du toit, il regarda Frédrich foutre une branlée royale à des voleurs et resta admiratif à observer les dégâts jusqu'à ce que l'autre Inugami le reprenne sans prévenir dans ses bras, provoquant un nouvel hérissement de ses poils. S'écartant encore plus violemment de lui une fois à terre, Lucciano eut vite loisir d'observer le mec qui allait être son maître de stage.
Moi c'est Lucciano, m'sieur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 7 Aoû - 13:08

- Enchanté, Lucciano.
Il avait répondu avec un sourire sincère et avec une vrai chaleur dans la voix.

- Je sais que ce qui concerne la magie et les grimoires ne sont pas réellement ta spécialité, cependant je tacherais de te trouver des taches intéressante durant le très peu de temps où tu sera parmi nous.

Et il tenu parole, durant les 3 premiers jours, tout ce passa bien, Frédrich ne lui demanda rien d'extraordinaire juste de ranger les livres qui revenaient de chez leurs emprunteurs (c'est un sorts qui permettaient ça, en gros les livres restent chez les gens pour un temps donné et quand le temps est écoulé, ils ce téléportent directement à la bibliothèque), d'aider Shinya et Vrenseli dans leurs taches quotidiennes (genre aller faire les course avec Shinya, ou aider Vrenseli à faire ses devoirs de vacances) 

Lucciano ne voyaient pas de gens payer quoi que ce soit pour les livres, mais pourtant quand il demanda à Frédrich, celui-ci assura qu'il y avait bien des gens qui payaient pour différent services que lui, ses disciples ou les habitués pouvaient donner.

En parlant des Disciples et des Habitués, parlons - en !

En fait Frédrich en à 2 autres à part Shinya.

Il y avait Manu'L un humain blond au yeux bleu qui ce promenait toujours avec un fouet en plus de son grimoire ayant un faux air de Chris Austad d'une vingtaine d'année qui avait l'air de beaucoup aimé les voyages.
En fait, à chaque fois qu'il trouvait des livres rares, il les rapportaient ici, c'est son principal passe temps.
D'ailleurs, Frédrich était toujours fier du fait qu'il avait réussit à rapporter un Nécronomicon.
Même si ça ne ce voit pas, c'est un Arcaniste, il avait vu ce battre une seule fois mais il n'avait pas comprit les sorts qu'il lançait, en gros tout ce qu'il à vu, c'est que des petits rayon bleu sortaient de ses sceaux et que des feuilles apparaissaient de nulle part, et que ceux qui ce faisaient frapper trop souvent par les feuille perdaient l'envoie de vivre et ce suicidaient.  

Il y avait aussi Maya, une Céruléenne qu'il trouvait juste insupportable, elle avait l'air d’être juste imbue d'elle même et faussement maniérée, bref le courant passait pas entre eux DU TOUT. Quand Shinya lui dit qu'elle était une princesse il n'en revenut pas!
Cette pimbêche, une des membre de la cours céleste!
Ça plus le fait que V.C.B s'y trouvait, il neigera en enfer avant qu'il n'accepte d'y aller! 

Il y avait les habitués, comme les Déva Jumeaux, Majra et Matamune, Vrenseli et Suzannna.

Majra et Matamune étaient les Dévas qui habitaient dans le temple en bordure  de la plage de Laarm certaines personne allaient les voirs pour savoir leurs avenirs amoureux et d'autres pour des demandes d'exorcisme.

Voila une photo d'eux 

Ils semblerait que l'un d'entre eux (le cartomancien, Matamune je crois) avait été le disciple de Frédrich, il y a de ça bien longtemps, mais même quand ils sont devenus des Déva tout les 2 (genre de Demi - Dieux bienveillant) il rendait visite à leurs ancien maitre assez souvent.

Pour Vrenseli c'est une habituée qui trainait vraiment souvent dans la bibliothèque et il semble qu'elle ce soit vraiment beaucoup lié avec Shinya.

Vrenseli est une Oroch, une enfant Orochis qui est la fille du Sénateur Silempa.
Elle avait des petites nattes qu'elle arrangeait spécialement pour venir ici.
Elle était tout douce et toute mignonne avec Shinya et une vrai peste avec Maya.
Et rien que pour ça il l'aimait bien.
Il semblait que Shinya s'occupaiyt de Vrenseli comme si elle était sa fille ce qui était un peu bizarre vu la carrure du bonhomme, en plus Vrenseli n'arrête pas du lui dire qu'il "sentait comme sa maman " ou que "ses cheveux étaient aussi doux que ceux de maman" ce à quoi il se contenta de (presque) sourire.
Il semblerait que Shinya ait l'habitude de tout ranger d'un seule main, vu qu'il a toujours Vrenseli accrochée à l'un de ses bras, sauf que bizarrement, il arrivait toujours à tout ranger plus vite que lui A CHAQUE FOIS!

Et enfin, Suzanna, elle ressemble à une humaine rousse au cheveux bouclées et longs.
Elle avait les yeux rouge et était habillé tout de rouge.
Il semblerait que la seule personne qui arrache à Shinya des phrases construite et complètes et pas juste des morceaux de mots soit Suzanna.

Sauf qu'ils ne discutent que de sujets mystique:

Suzanna: Qui est venu en premier de l’œuf ou de la poule?
Shinya: Ça n'as pas vraiment d'importance, la réponse est dans le non-être, c'est à dire dans le tout.

Vrenseli n'avait pas du tout écouté, mais Manu'L et Maya étaient bouche bée.
Lucciano n'avait simplement pas comprit la réponse, et quand il demanda au 2 autres ils avouèrent qu'eux non plus.

Ou alors:

Suzanna: Tu ne trouve pas bizarre que des gens on réussit à faire des noeuds temporels alors que tout les Maestro Temporale (des Mage expert en manipulation du temps) disent tous que le temps n'est pas linéaire?

Shinya: La raison pour laquelle Yata - Garatsu est intransigeant avec ses disciples est que les théories temporelles ne peuvent pas prouvées leurs antinomies sans utiliser d'antinomies.

Le reste de l'assistance: ???.

Donc entre Shinya qui ne dit rien et et Suzanna qui ne dit que des trucs affreusement dure à saisir et les 2 qui discutent de trucs incompréhensible, c'est pas vraiment génial.

Mais Shinya avait l'air de bien aimé sa compagnie car à chaque fois qu'elle finissait un débat avec lui, elle terminait par cette phrase:

Suzanna: Alors, mon choux, comment vont tes cheveux?
Shinya: Bien, Vrenseli, m'a donner de l'Aloé Vera.
Suzanna: C'est bien, quoi qu'en dise ton père , l'héritage de ta mère est un trésor, et ne laisse personne te dire le contraire.

Ce à quoi, Shinya répond par un presque sourire.

Bref, il commençait un peu à s'habituer à la bande d'allumé qui fréquentait cette bibliothèque, mais un soir...

Frédrich vint le voir alors qu'il allait repartir, d'habitude, Shinya murmurer une berceuse en révisant son grimoire ou en rangeant les livre quand la nuit tombe, mais il n'entendit rein, ce qui signifiait que les 2 étaient rentré chez eux.

Il n'entendis pas de voix nasillarde l'insulter ouvertement, donc Maya n'était pas la et Manu'L était partit au Nirai Kanai pour y acheter un livre, bref , il ne restait que lui.

Frédrich: Ah, Lucciano ! J'ai de la chance que tu soit resté la!

Lucci: Ha?

Fréd: Oui, Matamune m'a confier ce livre pour le reste du mois, il m'as dit avoir trouver des Cartes très puissantes qu'il a trouver dans une tombe oubliée sur l'ile et m'as demander de les re - sceller le temps qu'il fasse des recherches à leurs sujets, malheureusement, je n'ai plus de talismans de scellement, surveille le livre, ne le quitte pas des yeux et ne l'ouvre pas durant mon absence QUOI QU'IL TE DISE ! J'en ais pour 5 minutes! 

Lucci: Ok... Mais en fait!!

Fréd: Oui, mon garçon?

Lucci: Comment vous avez connu Diandra?

Fréd: Elle et moi avons fait l'école des Eaux - Claire ensemble... et crois- moi en magie, ta sœur ne craint personne, pas même moi, c'est dire!
Bon, j'y vais!!!

Et il partit en trombe de la bibliothèque.

Durant la première minutes, il ne se passe rien, et c'est alors que Lucciano entendis une voix lui dire:

- Ouvre - Moi ! S'il te plaiiiiiiit, Oooooooooooouvre moi !


(Lucciano perd 1 point de Santé Mentale parce que la voix du livre ressemble à celle de son père)

[Que fais-tu? Ou alors que répond-tu?
Santé Mentale: 142 / 150]


Dernière édition par Fenrir le Ven 3 Juil - 16:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 7 Aoû - 14:06

Lucciano le regarda sortir et à peine il avait franchi la porte, il se faisait déjà chier. S'il avait su qu'il allait se retrouver coincé ici avec un vieux bouquin miteux à surveiller, il aurait tout fait pour ne pas rester la dernier à la bibliothèque. La barbe. Jetant un vague coup d'oeil au bouquin, il poussa un profond soupir d'ennui, s'affalant sur sa chaise, laissant sa tête tomber en arrière.
P'tin, on s'fait chier ici.
Il se redressa vivement lorsqu'il crut entende la voix de son père, regardant nerveusement autour de lui, ses oreilles abaissées par la peur. Il ne se détendit que lorsqu'il fut assuré qu'il était bel et bien seul. Et puis en raisonnant un peu, il se rappelait que sa soeur lui avait dit que leur père était en vadrouille. Il ne savait plus où, mais en vadrouille quand même. Ce qui voulait dire qu'il ne pouvait pas être là.
Ouah la vache, je commence à avoir des hallucinations auditives.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 7 Aoû - 15:09

[Note de Fenrir: Donc tu ne l'as pas ouvert, quand ta santé Mentale arrivera à moins de 100, tu commencera à avoir des soucis...]

A la seconde minute, il ne ce passa toujours rien et c'est alors que Lucciano entendis une autre voix, celle de sa Seour:

Tu ne veux pas m'ouvriiiIiIIiIiIr? J'ai tellement de secrets, teeeeeeeeeeeeeeellement de puissance à partager, tu vas voir ce sera biiieeeheieheinheiheiiin.......

Lucciano perd 2 pts de Santé Mentale parce que la voix lui fit penser à celle de sa sœur et qu'il avait cru entendre des Scies musicales depuis le livre...


[Que fais-tu? Ou alors que répond-tu?
Santé Mentale: 140 / 150]


Dernière édition par Fenrir le Mer 7 Aoû - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 7 Aoû - 16:48

Lucciano avait encore rêvé ou il venait vraiment d'entendre la voix de sa soeur... sortir de ce vieux bouquin tout pourris ?
Merde alors, ça devient violent comme hallucination.
Assit sur sa chaise, il enfonça son talon dans la couverture du bouquin posé devant lui, le regardant avec dédain.
L'boss il a dit qu'il fallait pas que j'trouve, guys ! C'pas beau de tenter les gens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Jeu 8 Aoû - 18:57

Une minute passa encore, et c'est alors que le livre commença à sérieusement s'énerver et répondit calmement avec la voix de Lucciano:

Tu ne serais pas en train d'insinuer que je tente de te corrompre, si ? C'est ridicule...

La pièce commença à s'assombrir de plus en plus et des araignées commencèrent à apparaitre depuis la porte de sortie de la salle, de plus en plus d'araignées au yeux rouge...

Parce que si c'était le cas, je t'aurais simplement menacé de rejouer ton pire cauchemar si tu refusait de m'ouvrir... Alors, tu vois , c'est juste ridicule...

Lucciano cru entendre des bruits de pas depuis le livre, mais ce rendit compte que ce bruit ressemblait plus au grattage de centaines de rats contre un mur.... 

Lucciano perdit 20 pts de Santé Mentale quand il cru voir la main de son père agrippée à la porte.

[Que fais-tu? Ou alors que répond-tu?]
[Santé Mentale: 120/ 150]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 9 Aoû - 11:51

Lucciano ne fut pas plus effrayé que cela par la vision d'araignée qui faisait leur apparition à la porte, ni par le bruit de grattement. Il retira cependant son pied du bouquin pour se rasseoir de façon à peu près normale sur sa chaise. Il n'était pas franchement inquiet par rapport à ce que pouvait bien faire un vieux livre contre lui. Franchement, c'est pas un bouquin qui parle qui allait lui faire peur. Cependant, le félin déchanta vite lorsqu'il crut voir la main de son père, se levant avec une telle précipitation qu'il en renversa sa chaise.
OK, OK, OK, je ferais ce que tu veux, mais par pitié, pas mon père !
Les yeux rivés sur la porte, Lucciano avait des sueurs froide rien qu'à voir cette main.
Mais qu'est-ce qui me dit que je vais gagner quelque chose à t'ouvrir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 9 Aoû - 13:11

Et c'est alors que le livre ce mit à parles avec les 3 voix en même temps:


- Mais si tu me libère de cette ignoble prison, tu auras quelque chose, parole de Diavolo !
Tu peux avoir le pouvoir et régner sur l'ile entière sans partage !
Ou alors avoir des pouvoir magique qui dépasseraient tes rêves les plus fous ?
Ou bien.... La capacité de capturer le cœur de n'importe qui, peut importe que ce soit un homme ou une femme!
Cependant, je ne pourrais accorder que un seul de ces voeux alors que choisit- tu?

QUE CHOISIT - TU ?!


QUE CHOISIT - Tu ?!!?

[Ta réponse?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Ven 9 Aoû - 15:56

Lucciano émit un vif grognement quand le bouquin se mit à gueuler, se heurtant à son ouïe sensible. Ses oreilles félines abaissées, il serra les dents jusqu'à ce qu'il ait fini de hurler et même encore un peu après. Croisant les bras, il jeta un bref regard vers la porte avant de reporter son attention sur le bouquin.
C'pas parce que tu gueule que je vais répondre plus vite ! Surtout qu'avec une telle proposition, j'ai intérêt à bien réfléchir avant de parler. Je dois bien choisir mon voeu, okay ? Alors laisse moi une minutes, le temps d'y réfléchir ! Je voudrais pas gâcher une occasion aussi unique que celle-ci.
Une minute durant laquelle son mentor reviendra peut-être. Et puis blablater pour gagner un peu de temps en plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Sam 10 Aoû - 6:32

 Pendant ce temps, dans les rues du quartiers Résidentiels de Laarm...

Frédrich avait sentit que quelque chose n'allait pas avec l'aura de Lucciano, comme si une entité tentait de la lui aspirer par un moyen quelconque.
Il prit les 999 talismans blanc qu'il avait demandé et ce dirigeât prestement vers la sortie, il tenta de simplement marcher vite, mais son inquiétude le fit simplement courir de plus en plus vite.

Donc, à la bibliothèque...

Le plan de Lucciano fonctionnait plus ou moins bien, il tourna autour du pot aussi longtemps et discrètement qu'il le put, et il trouva même 10 Statues du Bouddah Shakyamuni dans les tiroirs mais le livre perdit patience et renonça à toutes forme de subtilités.



Les 10 dernières secondes furent simplement les plus terrible.
Lucciano commençait à ce faire attaquer par des livres qui volaient d'un bout à l'autre de la pièce
Les meubles commençaient à grincer comme s'ils voulaient bouger.
Les lumière clignotaient de plus en plus souvent, ont entendait des bruits de rats grattant la porte, des criquets hurlant comme en plein été, des croassements de crapaud par centaines, des araignées, des milles pattes, des cafards ,des lézards, des serpents et des scorpions lui tombaient dessus depuis le plafond et le livre qui hurlait d'une voix métallique :

- OUVRE MOI, MAIS OUVRE MOIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!

Si n'importe qui aurait demandé à Lucciano après coup comment il avait put savoir que les statuettes du Bouddah Shakyamuni protégeaient des illusions néfastes et des blessures mentales, il lui aurait simplement répondu que c'était un énorme coup de chance, mais c'était juste qu'il avait vu sa sœur utiliser ce genre de Statues tellement souvent qu'il savait les effets de chacune d'entre elles d’instinct.

Lucciano avait carrément placé le livre au sol et mit un pieds de la chaise dessus (tout en restant assit sur la chaise) pour qu'il ne s'ouvre pas quoi qu'il arrive, vu que ses mains et ses pieds ne semblaient plus suffire.

A chacune des attaques mentale du livre, une des statuettes ce cassa , créant une barrière blanche durant une fraction de seconde, la main de son père semblait tapoter patiemment, comme si "ça" attendait qu'elles ce casse toutes pour entrer.

Il n'en restait plus qu'une seule et il sentait que les ténèbres s'étaient carrément matérialisées et qu'elles l’attaqueraient à la seconde ou il n'y aurait plus de barrière.



Et pile au moment ou la dernière statue commençait à ce fissurée, au moment ou il vit la main , puis l'avant bras commencé à apparaitre, Frédich déboula dans la pièce et à la seconde ou il arrivent il envoya  d'un mouvent de bras 1 talisman sur chaque coins supérieur de la pièce, ce qui mit fin aux bruits de fond (note de Fenrir: arrête le son à ce moment), puis il lança un talisman au sol et au plafond, ce qui mit fin au chutes et attaques d'insectes et dans son dernier mouvement de bras, il colla un talisman sur Lucciano et 3 sur le livre.

Le livre poussa un hurlement si si aigu que Lucciano ce plaqua les 2 mains contres ses oreilles et que tout ses poils ce hérissaient.

Et c'est alors qu'une centaines de papillons sortirent de la pièces et s'échappèrent par la porte s'envolant vers la lune...

 


Frédrich eut un moment de silence...

Il regarda un moment le livre puis Luccianno et il finit par dire:

- Tu as vécu un moment difficile, et j'en suis désolé, je te laisse ta journée, non, je vais tout simplement fermé la bibliothèque pour toute la journée de demain, le temps de sceller ce livre correctement.
Je préviendrait les autres et ta sœur...


 
[Tu lui demande ce qu'il y avait dans le livre ou alors tu rentre directement chez toi?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Sam 10 Aoû - 11:49

Lucciano s'était levé avec précipitation lorsque lavant bras commença à apparaître. Le souffle coupé, son coeur ne battant plus, il resta dans cet état jusqu'à ce que le bras laisse apparaître Friedrich. Ce n'est pas pour autant qu'il se détendit tout de suite, scrutant le moindre de ses gestes, jetant des coup d'oeil aux talismans. Il s'en prit d'ailleurs un sur la gueule, le déstabilisant un peu sur le coup. En tout cas, ce putain de bouquin avait fermé sa gueule et les bruits et hallucinations avaient cessés. Enfin c't'enfoiré avait poussé un putain de hurlement qui avait contraint le félin à se boucher les oreilles le temps qu'il se la boucle. Et quand le silence s'installa, il ne prononça pas un seul mot pour le briser, laissant à Friedrich le premier mot.
Ouais, OK... Bon bah... Bon courage avec ce bouquin...
Ne demandant pas son reste, Lucciano se précipita hors de la bibliothèque et poussa un profond soupir de soulagement une fois qu'il put respirer l'air de dehors. Après quoi il glissa ses mains dans ses poches et décida d'aller faire un détour par le quartier commerçant avant de rentrer chez lui. Il avait besoin de se dégourdir les jambes, peu motivé de revoir tout de suite la tête de furie de sa grande soeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Dim 11 Aoû - 10:08

Lucciano marcha, un peu et finalement arrivât au quartiers des commerçants.

 

Il y en avait pour tout les gouts, tout les gouts je vous dit!

Le quartier était éclairer par des lanternes lunaires flottante, ces lanterne, typique du pays, renforcent la lumière de la Lune pour qu'elle éclaire comme en plein jour.

Les poissonniers de minuit (le surnoms des pêcheurs de nuit) vendaient des poissons qui avaient l'air juste délicieux (mais pas aussi délicieux qu'eux! Y'avait que des Beau Gosse !), les magasins de magie regorgeaient d'objets tous plus ou moins étranges en tout genre et somme toute certains valaient quand même le coup d’œil (comme une galaxie de poche ou une bague Anneau de lune en Vif' Argent avec la gravure d'une tête de mort souriante assez stylée) les armureries venaient de recevoir les nouveau flingues de chez Smith & Wesson et ils étaient juste TROP beau (et surtout super chers !)

Flingue 1

Flingue 2

Flingue 3


Flingue 4 ( y'as marqué Harry's Gun dessus)

Flingue 5

Flingue 6: Les reflets des larmes d'Argent

Flingue 7: Ender's Wrath

Flingue 8: Goldmember

Flingue 9: GoldenEye

Il détacha ses yeux des flingues, et regarda un peux les autres commerce, il y avait des magasins d'objets ayant des munitions en veux-tu en voila.

Et enfin, il y avait un petit café ou les jeunes gens de la ville ce réunissaient, il y avait des bornes d'Arcades des artistes en trains de discuter, des cartomanciens et ...

Shinya , Matamune et Suzanna en train de discuter ensemble.

[Ils ont l'air d’être prit dans une discussion assez longue...
Que fait-tu?]


Dernière édition par Fenrir le Dim 11 Aoû - 13:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Dim 11 Aoû - 12:37

Lucciano n'avait pas pu s'empêcher de baver longuement sur le deuxième flingue avant de cracher sur le prix. P'tin, c'est pas deuxième la veille qu'il aurait de quoi se l'offrir et ça le frustré grandement. C'est pas avec ce stage pourris qu'il allait se faire du fric en tout cas. Tournant les talons dans un profond il soupire, il était partis pour tirer la gueule toute la soirée. Voir Shinya (frisson d'horreur à la vue du chien), de Matamune (à cause de qui il venait de vivre un véritable cauchemar) et de Suzanna (dont il ne comprenait jamais ce qu'elle racontait) ne lui donna pas plus de baume au coeur que ça et préféra les esquiver rapidement. Il en vint alors rapidement à prendre le chemin de chez lui avec la tête d'un condamné au bagne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Dim 11 Aoû - 15:11

Cependant quand Lucciano rentra chez lui, il vit juste la maison vide.

Au milieu de la table basse, il y avait du Kitsune Udon encore chaud.

Avec un mot de Diandra:

"Papa à dit qu'il resterait à Mikokoro encore jusqu’à la Mi - Aout.
Je suis à Lunaréa pour le travail.
Je veux que tu me raconte ce qui t'es arrivé sans rien omettre à mon retour,
Le "9 d'Épée" n'est pas un démon, contrairement à ce qu'il a voulut te faire croire et il n'est pas si terrible quand on le connait bien.
Passe une bonne soirée
                                 Diandra"



Lucciano n'avait pas envie de rester tout seul chez lui à ne rien faire, il alla donc ce baigner, ce mettre de nouveau vêtements et ce préparait à sortir...

Mais, durant ce temps...

A quelques kilomètre au dessous de la mer ce trouvait Mikokoro, le cœur de l'Océan.
Dans cette ville principalement habité par des Sirènes, ce trouve un Sénat ou les Déva et les Ashura traitent des affaires courante de la Cours Céleste et des problèmes lié au monde de Sierra.
Certain Yâma travaillent la, mais il est très rare de voir un Kishin trainer dans le coin.

Et pourtant c'est ce qui ce produisit, car à l'intérieur du Sénat, ce trouve un Kishin, Lincio Lunatio, celui qui dirige les 9 Kishin Majeurs, le Patron de Néphista.
Lincio avait le regard assez perçant, en fait personne n'osait le regarder dans les yeux au Sénat.
Il ce dirigeât sans faillir a travers le Sénat et arrivât dans un bureau s'adressa ainsi à la secrétaire:

- Bonsoir Mademoiselle, est-ce que Maitre Lorenzaccio est-il présent?

La secrétaire allait dire "qui le demande? " mais elle faillit avoir une crise cardiaque quand elle reconnu Lincio.

Pourtant, c'était juste un simple humain de 1m80 au cheveux noir charbon totalement en bataille habillé avec un manteau noir cendré, en sandales, avec un simple jean noir décoré avec une petite chaine.
Il avait juste une boite en fer accroché à sa ceinture et enfin, il avait les yeux noir avec des reflets rouge.
Lincio regardait la secrétaire comme un aigle regarde un mulot.

Elle ce contenta d’aller dans le bureau en tremblant, elle murmura et c'est alors que Lorenzaccio l'invita à entrer dans le bureau.

C'était un bureau assez sobre si on omettait les serpents noirs, quelque plumes de corbeau dans le café, les livres de Magie Noire et les faux (très belles au demeurant) qui trônaient sur les murs.

Oui, Lorenzaccio ressemblait énormément à son fils, cependant il était légèrement plus grand (1m85) les yeux rouge, le pelage Noir, des vêtement qui ce composait juste d'une veste noire ouverte sur une cravate noir avec des motif en forme de tête de mort féline, il avait un jean noir avec marqué en ROUGE sur les coté: Déus Ex Machina et de l'autre: Déus Es Fabula.
Il avait un ongle noir à sa main gauche (à l'index) et un autre ongle noir à la main droite (au petit doigt).


Il était un peu nerveux, surtout a cause des nouvelles que sa fille lui avait dites il y a quelques jours mais surtout a cause de la présence de Lincio dans son bureau.

- Que me vaut l'Honneur?

- Et bien, je viens vous annoncer l'arrêt de mort de votre Fils.

Lorenzaccio écarquilla les yeux et ne parut pas en revenir.

Durant ce temps à Laarm...

Lucciano semblait avoir changer de vêtement, au moins pour la soirée [Hrp: je te laisses le soins de décrire tes nouveaux vêtements!] 
Il mangeât le plat qui était resté sur la table, ce mangeât un carpaccio de Dorade avec un peu de Maracudja dessus et parut prêt à sortir.

[Ou veux-tu allez ? Vu le temps que tu as prit, les autres on forcément dû bouger autre part.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Lun 12 Aoû - 3:47

Tss, elle aurait pu me prévenir si elle savait que ça allait se passer !
Émettant un grognement en reposant le message de sa soeur sur la table, Lucciano se dirigea directement vers la salle de bain. Faisant couler l'eau dans la baignoire, il se déshabilla en jetant ses vêtements aux quatre coins de la pièce avant de se glisser dans l'eau chaude pour se détendre un bon coup. Au passage, il avait chopé le paquet de clope dans la poche de son pantalon et s'en était allumé une ; fumer lui permettait de se détendre plus facilement et s'il n'avait pas envie de mouiller sa cigarette, il se serait laisser couler dans son bain.
Le félin y resta une bonne demi-heure et en sortant, il fouilla les placard, piochant des fringues au hasard. Au final, il ressortit en ayant enfilé un pantalon noir, une chemise blanche accompagné d'une cravate rouge et un blazer noir avec les même motifs de losanges gris foncé/noir que su son pantalon (Cf). Retournant au salon, il engloutis la bouffe que sa soeur avait daigné lui laisser puis quitta la maison, retournant au café qu'il avait esquivé un peu plus tôt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Lun 12 Aoû - 7:42

Lucciano alla donc au café.

Sur le chemin, il croisât des passant qui avaient l'air presser, selon ce qu'il avait put entendre e leurs conversation, il semblait qu'un magicien très connu était en train de donner un cours magistral devant le Temple de la Lune.
Il continua encore un peu de marcher et il croisât d'autres passant, ceux-ci courraient pour allez devant la bibliothèque magique royale avant une certaine heure, car La prophétesse de la Lune à écrit dans le journal du matin qu'un combat spectaculaire allait s'y produire.

Il arrivât tout de même au café.

Et c'est alors que Lucciano vit Majra à la terrasse, il était seul pour une fois, et il était simplement en train de lire un manga (Le Dernier Tome de "Ayako" de Osamu Tezuka, il y avait les 2 Volumes précédent à coté de lui) et apparemment, il ne l'a pas encore vu Lucciano.

Il y avait une fille devant les bornes d'Arcades (Elle avait l'air d'être une Exécutrice, la classe avancée des "Tireur" chez les Humains) qui avait l'air de beaucoup s'amuser sur
"Bullet Hell Crisis VII" (un jeu de tir) avec son frère juste à coté, le pauvre avait l'air de s'ennuyer un peu, et avait l'air d'un Dark Samourai il avait un katana accroché à sa ceinture et un Flingue de chez Smith & Wesson dans sa main, qu'il faisait tourner du bout du doigt.
Il avait des cheveux longs et noirs attachés en catogan, il avait un tee - shirt noir avec marqué dessus: "Je le ferais quand même" en rouge, en hakama et en gettas.
Et des yeux noirs si profonds qu'on pourrait ce noyer dedans...

Pendant que Lucciano décidait de ce qu'il allait faire...

Au Sénat...

Lorenzaccio semblait complètement abasourdit par ce qu'il venait d'entendre...
Mais une chose le gênait dans la déclaration de Lincio...

- Pourquoi estes-vous venu me l'annoncer ? Après tout, vu ce que vous estes, ce que vous représentez et le nom de votre Yâma, je me demande même pourquoi vous vous estes donner la peine de venir ?

Lincio eut un sourire.

- C'est vrai, j'aurais simplement pu aller à Laarm et le tuer sans qu'il ait aucune chance de ce défendre, mais  j'ai vu le "crime" dont mon Yâma l'accuse, j'ai simplement décider de ne pas l’exécuter et de vous proposer un marché à la place.

-
Vous avez le droit de faire ça ?! 


Lincio plaqua son regard dans le sien.

- Si, contrairement à ce beaucoup pensent, une paire Yâma/Kishin n'as pas un dominant et un dominer (même si ça peut arriver) c'est une équipe, et aucune condamnation à mort ne peut être décider si les 2 ne sont pas d'accord, c'est pour ça que l'on ne voit pas les Kishins sortir souvent de Néphista.

- Et qu'est-ce que vous proposez ?  


- J'annule purement et simplement la condamnation de votre Fils, mais vous devez me donner votre accords pour une chose.

- Quoi ?

- Votre fils ne sera pas exécuter, si vous me laissez le prendre comme apprenti.

 Lorenzaccio ne fit même pas semblant de réfléchir, après tout, il avait demander à sa fille de coller son frère en stage pour lui sauver la vie, si un autre changement de stage devait lui sauver la vie encore une fois, il n'y avait pas d'hésitation à avoir, même si ça signifiait le laisser bosser avec le petit fils de la mort...

- Vous avez mon accord.

- Merci bien. Répondit Lincio, je vais aller le chercher immédiatement, où est-il en stage normalement?

- A la bibliothèque Magique Royale.

- Merci et au revoir... 
Et Lincio disparut dans un tourbillons de plumes noires accompagner de hurlements tout droit sortit du monde souterrain...

Laarm, devant la Bibliothèque Magique Royale...

Lincio, donc, venait de ce téléporter devant la bibliothèque et au lieu d'y trouver Lucciano, il y trouva...

Un démon.

Avec 7 paires d'Ailes noires comme la nuit et 7 paire de cornes.
Il était habillé tout en cuir, avait un blouson de motard "Darks Angel's" et les pieds nus, (enfin, juste avec du bandages noirs dessus en fait) sauf que ses ongles de pieds étaient juste des griffes acérées...

-  Ô mes Dieux... Beowulf... Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu voulais me parler ?

- Ouais, répondit le dénommé Beowulf, il faut qu'on parles.

- C'est jamais bon signe quand quelqu'un démarre une discussion comme ça...

Au café ...

Lucianno décida de ...

[Continue la phrase.]


Dernière édition par Fenrir le Mar 13 Aoû - 7:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Lun 12 Aoû - 10:13

Lucciano s'était approché du beau Dark Samouraï, s’arrêtant à quelques pas de lui pour le détailler 'un peu plus près. Un sourire apparut alors sur son visage et il avait de plus en plus envie de ramener ce bel homme dans son pieu ce soir ♥. Après tout, sa soeur n'était pas là, il allait être tout seul cette nuit et cela faisait u moment qu'il n'avait pas tiré un coup d'un soir. C'est qu'il commençait à être en manque le chaton, et quitte à offrir son cul, autant que ça soit avec un beau mec qui en vaille le coup. Se léchant les lèvres, il finit de franchir la distance les séparant, ne jetant qu'un très bref regard désintéressé à la soeur qui joué à une borne d'arcade et s'adressa au samouraï avec son plus beau sourire.
Alors beau brun, on s’ennuie ? Moi c'est Lucciano, mais tu peux m'appeler Lucci. Ça te dit qu'on fasse plus ample connaissance ? ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mar 13 Aoû - 7:52

Le Dark Samourai ne s'attendait pas du tout à ce faire draguer comme cela, mais Lucciano vit à son regard que cela ne le dérangeait pas plus que ça.

Il lui fit un sourire (on sentait qu'il était un peu timide et n'avait simplement pas l'habitude) et lui répondit:

- Oui, pourquoi pas ? Je m'appelle Ryuji Onigashima, et voici ma seour, Renko.

Celle-ci leva la main vers lui un quart de seconde pour signifier qu'elle l'avait vu; puis continua à jouer.

- Hummm, Renko je .... .


- ... parspourlasoiréenem'attendpaspourdinnert'inquiètefranginj'suisplusunegamineamuse-toibien!

- - T'es la meilleure frangine du monde ! .

-Et surtout,  la seule!


Lucciano ne sut pas vraiment ce qui était le plus impressionnant:
Le fait qu'elle parle aussi vite ou celui que son frangin comprenne ce qu'elle disait, mais c'était un pure détail, car Lucci et Ryuji partirent ensemble du café pour aller vers...

[Alors, pour rentrer vous avez 2 choix: faire un détour et passer devant le temple de la Lune (tu auras le temps de lui poser 5 questions) ou alors la voie rapide, mais passer devant la bibliothèque magique royale]

[Ton choix?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mar 13 Aoû - 8:50

Lucciano n'avait pas pu s'empêcher d'esquisser un sourire en coin lorsqu'il quitta le café avec son beau brun. La sensation de ne pas avoir perdu sa journée arrivé enfin ! Optant pour le chemin le plus long qui lui permettrait de discuter plus longuement. Il préférait parler maintenant plus tôt que plus tard sur l'oreiller. Il détestait ça, les discussions dans le pieux après un moment de plaisir. Prenant alors le chemin du temple, il se colla presque à son samouraï, ses mains dans les poches.
Alors Ryûji, tu viens souvent ici avec ta soeur ? Si elle te délaisses à chaque fois pour jouer à la borne d'arcade, ce ne doit pas être très amusant~
Gardant un sourire sur son visage, le félin jeta un petit coup d'oeil à son camarade, profitant de la proximité pour le détailler davantage.
Mais parlons un peu pendant que nous marchons. Il y a des choses que tu aimes en particulier ? ♥
Son sourire s'élargissant, il avait placé un jolie sous entendu dans sa question et était curieux de savoir s'il allait oser lui dire quelque chose... d'osé ♥.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 14 Aoû - 11:35

Lucciano et Ryuji étaient arriver devant le temple, au moment ou Lucciano avait dit sa toute dernière phrase, il constatât que le temps s'était arrêté, pile au moment ou Ryuji allait répondre.

La place du temple de la Lune était certes très belle, très grand et circulaire, des centaines de lampion lunaire flottaient dans l'air, la place était bordée de bambou dont la hauteur variait entre 5 et 15 mètres, il avait des bancs ou certains couples venaient s'assoir pour discuter main dans la main ou carrément s'embrasser.
Cette place est animée d'habitude et l'aurait été beaucoup plus si le temps n'avait pas été stoppé, il semblait que quelqu'un était en train de donner un cours de magie à un grand nombre de personnes, l'orateur était un homme noir avec des locks, il semblait tenir un livre noir dans la main (probablement son grimoire personnel) il avait un manteau blanc cendré et tout le reste de ses vêtement étaient blanc.
Pour mieux s'adresser au autre il s'était mit sur une petite scène en bois qui le surplombait d'un mètre au moins par rapport au autres.

Lucciano n'aimait pas le silence surnaturel qui s'était installé dans cette place, le sourire un peu carnassier qui ce dessinait sur le visage de Ryuji l'aurait certainement ravi sans cet évènement complétement inattendu.


Lucciano regarda autour de lui et strictement personne a part lui ne bougeait.
C'est alors qu'il entendit une voix au loin:

- Par ici !

Après un court moment à slalomer entre les gens figer, il réussit à atteindre l'estrade et à y monter et c'est alors qu'il tomba nez à nez avec le fantôme de ce garçon et un corbeau violet ayant 3 pattes et 8 paires d'aile.

Et c'est alors que le garçon prit la parole:

- Bonsoir, je me nomme Giorno Giovanna.
il lui remit Lo specchio di passione !
Je suis le patron du "Il bar de Passione" et vous venez de gagner le droit de vous y rendre quand vous le souhaitez.
Le fait d'y aller ne sera pas compter dans votre histoire, seule vous me verrez et je peux vous donner certains indices SCÉNARISTIQUE en échanges de certains objets.
Vous estes le troisième que je prévient et je compte bien prévenir les "autres".
Cependant comme c'est la première fois que nous nous voyons je vais vous en donner un gratuit:

Votre père vient de vous sauvez la vie à cet instant même, je suis profondément désolé pour vous et les projets que vous comptiez faire avec ce beau jeune homme la-bas
(il pointa Ryuji du doigt) mais vous n'aurez pas le temps de consommer avec lui, car LES TÉNÈBRES DE L'INNOCENCE VIENNENT VOUS CHERCHER.
Si les choses ce passent bien, vous pourrez peut-être le revoir (si vous voulez), mais j'avoue que je n'ai aucune idée de ce qu'il vous arrivera dans l'avenir. 


[Que lui répond-tu ? Tu n'as le temps que pour une seule question, et après il disparaitra comme il est venu, Lucciano est sensé savoir qui sont les ténèbres de l'innocence, si tu veux le flash - back qui va avec, juste précise - le entre crochet après ta question.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucciano

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 14 Aoû - 15:11

Lucciano ne put qu'afficher une mine dégoûtée. Passant outre l'information qu'apparemment, son père l'avait sauver d'une mort certaine, ça le faisait grave chier de savoir qu'il allait pas pouvoir se taper une p'tite soirée de plaisir avec son beau brun fraîchement dégoté. Oui, c'est ça qui le dégoûté le plus... Poussant alors un profond soupir, il jeta un regard par dessus son épaule vers Ryûji avant de se tourner à nouveau vers l'extravagant devant lui.
P'tin fais chier, il pouvait pas passer d'main matin, sérieux ! C'pas une heure pour v'nir chercher quelqu'un. Bref, il me veut quoi le grand manitou, t'sais ça toi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Divinité
avatar

Messages : 640
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 29
Localisation : Quelque part entre partout et nulle part

MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   Mer 14 Aoû - 16:10

- Il me semble que le petit- fils de la mort souhaite vous prendre comme apprenti.
Je crois que c'est à cette seule condition qu'il a accepter de vous laisser la vie sauve.


- Ce gars, "Disciple de Lincio"... j'ai un peu du mal à imaginer... et surtout j'arrive pas à comprendre pourquoi il à tenu tête à son Yâma pour ce chaton ...

- Ne soyez pas médisant s'il vous plait maitre Yata, après tout, les raisons pour lesquels le chef des 9 enfers veut prendre le dernier - né du second chef de la mafia de Vexladesh ne regarde que lui.

- Oui, si tu veux, je te trouves trop poli avec lui, surtout que tu es l'une des rare personnes à pouvoir lui tenir tête, pourquoi tu lui dit pas carrément comment l'esquiver?

- Je n'ai pas à faire cela, Maitre Lincio ne m'as donné aucune raison d’être désagréable avec lui, alors je lui rend la pareille, c'est tout.

- T'es vraiment trop gentil...

Giorno haussa simplement les épaules et levant les yeux au ciel, l'air de dire "j'ai pas envie de perdre mon temps à expliquer une évidence!" et dit à Lucciano:

- Mr Machiaveli Lucciano, veuillez passer mes amitiés à votre père.

Et Giorno disparut dans un tourbillon de plumes alors qu'il faisait une révérence absolument impeccable  à l'intention de Lucciano.

Et le temps repris son cours.

Le problème c'est que Lucciano était juste à coté de l'Orateur, son apparition sur l'estrade surprit absolument tout le monde, sauf l'Orateur.

- Et bien, en voila une entrée spectaculaire. ^^

Ryuji semblait complètement surprit aussi et chercha Lucciano du regard dans la foule avant de le remarquer sur l'estrade.

Lucciano fit un semblant d'excuse assortit avec un prétexte bidon et descendit simplement rejoindre Ryuji.

- T'es plein de surprise, toi! Comment tu as réussit une téléportation sans sort ni technique ?

Lucciano ne savait pas vraiment quoi répondre, il avait le choix entre une vérité trop incroyable pour être crue et un mensonge qui n'aurait de toute façon pas été convainquant, mais la question ne ce posa plus tellement car ou moment il allait ouvrir la bouche, le sol commença à trembler et il vit une énorme colonne de lumière noire apparaitre et fendre le ciel dans la direction de la bibliothèque.

Il vit que le ciel se fendiller comme un miroir et puis ce briser pour laisser la place à un ciel noir plus sombre qu les ténèbres la lumière avait quitter un ce monde un instant et c'est alors que Lucianno entendit des éclats de verres tomber , mais le bruit avait l'air très lointain.

Et soudainement, la lumière revint, le ciel était redevenu normal et pile à ce moment - la tout les personnes de la place pour ne pas dire chaque habitant de cette ville entendirent le bruit d'agonie d'une bête à la voix rauque résonner, Lucciano  fit la grimace parce que le bruit lui fit pensé à un Béhémoth (une très grosse bête à corne) qu'on serait en train de châtrer.

Et c'est alors que certaines personnes qui avaient encore les yeux au ciel virent des rubans d'aurore boréales ce diriger vers le même point que la colonne et des âmes fuir depuis ce même point, certaines personne trouvaient ça beau et d'autre carrément effrayant.

Ryuji semblait faire partit du premier groupe, il regardait le ciel avec des yeux d'enfant.

- Wow... On aurait dit qu'il y a un ou 2 Kishin en ville ce soir, ça te dirait d'aller voir leurs combat ? 

Lucianno remarqua que l'orateur avait fait apparaitre un Lion en cristal et s'en alla sur son dos en direction du combat.

Ryuji avait certes été un peu surprit de voir Lucciano juste disparaitre alors qu'il lui tenait le bras, mais ce qu'il venait de ce produire lui avait fait oublier la surprise et l'inquiétude.
Il trouvait Lucciano vraiment mignon, alors il profita du fait que tout le monde regardait en l'air pour lui voler un baiser digne des grande scène de cinéma: passionné et langoureux.

[Que décide-tu de faire ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Histoire de: Lucciano   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire de: Lucciano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phantasmagoria of a Silver Dream :: Rôle Play :: Les Histoires de Sierra-
Sauter vers: